Communication OV

Une mise au point à propos de l’application iphone pour se préparer à la confession

Commentaires (3)
  1. Boris Maire dit :

    Sinon je dispose moi-même d’une application pour préparer se confession et je me propose de la livrer ici publiquement :

    il s’agit d’un bloc-note et d’un stylo qui sont toujours dans ma poche et dans lesquels je peux noter les péchés commis au fur et à mesure.
    Il me suffit après confession de jeter ou bruler la feuille.

    (OK : j’ai pioché l’idée dans les 5 objets du louveteaux)

  2. Jean Ferrand dit :

    Je n’apprécie pas beaucoup que, même en copié-collé, on utilise la lettre allemande ß pour remplacer ss. Merci.

    Grosse anomalie, que je vous dis. Et non pas große !

  3. Hermine dit :

    Si se préparer à la confession en utilisant une application d’i-phone c’est “se confesser par téléphone”, comment faut-il dire quand on utilise un bon vieux “livre de messe” d’autrefois? “Confession par bouquin”? “Confession par missel”? Et si l’on utilise les petits dépliants présents dans bien des églises depuis des années: “confession par brochure”? “confession par flyer”?
    Et comment désigne-t-on les “pisse-lignes” qui font du copier-coller des agences d’information? “journaliste par dépêche”?

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »