Divers summorum

Comment la messe dans le diocèse de Pontoise a été obtenue ? Un cas exemplaire d'application du Motu Proprio

Commentaires (4)
  1. senex dit :

    Tradis,Roms,même combat…!on vous aime bien ,mais….restez entre vous.

  2. Thierry dit :

    Aux grincheux dont je ne suis pas sur qu’ils fussent Catholique,ce matin,une Messe en Latin,une Messe Africaine,pour la mème personne,voila la vérité!Que l’on reste entre nous? On verra qui est le moins tolérant!

  3. Thierry dit :

    Benoit XVI à vraiment tout compris!

  4. ELIAT GUY dit :

    Votre témoignage fait du bien. Bravo à ces paroissiens courageux et à l'(évêque qui les a compris. C’est magnifique. Il ne faut pas couper un arbre de ses racines. C’est sa mort assurée… et c’est ce que nous voyons dans beaucoup de paroisses récalcitrantes au Motu proprio si bienfaisant du Pape Benoît XVI

    Que les bénéficiaires de cette ré-introduction fassent bien attention à assurer à leurs enfants une catéchèse correcte et une culture religieuse solide afin de les “enraciner” dans la Foi traditionnelle et la liturgie classique

    Je suis professeur de grégorien dans une école catholique internationale… et c’est un bonheur d’enraciner cette nouvelle génération dans un bon terreau.

    Courage et confiance. Benoît XVI sait ce qui convient pour ressusciter une Foi vivante et une vie nouvelle dans les paroisses.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »