Brèves

Russie : deux satanistes noient, découpent et servent à dîner une jeune fille

Commentaires (10)
  1. romain dit :

    Il faut arrêter avec les raccourcis faciles. Vous mélangez satanisme et cannibalisme là.
    Je suis catholique et j’écoute du métal et je peux vous assurer que 99% des gens qui en écoutent sont de vrais bisounours.
    Malheureusement, comme dans les médias, vous vous focalisez sur le 1% d’abrutis qui décridibilise toute la scène. Il y a des cons partout, suffit d’éviter de les fréquenter.
    je vous conseille de lire le livre “l’âge du métal” du pére Culat, qui lui aussi est un fan de métal pour vous rendre compte que cette musique , n’est en rien dangereuse.
    Quand aux groupes qui prônent la haine des chrétiens, seuls les groupes de black metal le font et encore la plupart du temps, c’est plus un manifeste contre les religions que contre ceux qui les pratiquent.
    Il suffit de ne pas les écouter, ce qui n’est pas difficile sachant qu’à Clisson, il n’ y en a généralement qu’un ou deux chaque année sur près de 100 groupes ..

    (MOD : c’est un ou deux de trop. Et nous n’avons pas inventé les paroles des groupes formulant des appels à la haine ou au meurtre. Tant que les organisateurs ne feront pas le ménage, nous nous mobiliserons contre le Hellfest.)

  2. Jean de K. dit :

    “Quand aux groupes qui prônent la haine des chrétiens, seuls les groupes de black metal le font et encore la plupart du temps, c’est plus un manifeste contre les religions que contre ceux qui les pratiquent.”
    Le problème, c’est que c’est votre interprétation. Je ne sais pas quel âge vous avez, mais il me semble que la plupart des profanateurs sont des jeunes qui, eux, n’ont pas forcément le recul nécessaire pour interpréter les paroles ainsi et sont souvent soumis à la dictature du groupe (ne pas vouloir être différent, en somme). Les dérapages peuvent arriver très vite dans ce contexte.

    Après, il est évident que la plupart des “métalleux” ne sont pas des satanistes mais, comme le dit le modérateur dans votre commentaire, la raison de l’opposition de certains sites/blogs catholiques au Hellfest est uniquement liée à des dérives qui, bien que minoritaires, sont réelles.

  3. Catholique qui écoute du metal dit :

    Les dérives sont du fait de personnes qui ont un problème psychologique. Parfois ce sont des gens qui aiment cette musique, parfois non.

    Rendre la musique responsable des actes de certains irresponsables c’est vraiment passer à côté du coeur du problème. Mais bon, les bouc-émissaires sont toujours faciles à accuser. Un peu comme quand on dit que le célibat des prêtres est responsable de “tellement” d’actes de pédophilie… et par extension la religion elle-même, le Pape, et tout le tralala.

  4. panouf dit :

    Le problème c’est qu’il y a INCITATION au meurtre et à la haine.
    C’est un délit puni par la loi.
    Métal ou pas, personnes qui détraquéeqs psychologiquemùent ou pas, ce n’est pas acceptable, art ou pas art.
    Permettez moi de m’indigner qu’un festival appelant à me tuer me dérange. (c’est bien le festival qui le cautionne car sinon il refuserait les chansons en question. Alors le problème n’est pas du tout la musique métal en tant que telle.)
    Ne détournez pas le sujet.

  5. panouf dit :

    Je précise que je n’ai personnellement rien contre ceux qui écoutent du métal.

  6. clément dit :


    romain:

    Il faut arrêter avec les raccourcis faciles. Vous mélangez satanisme et cannibalisme là.
    Je suis catholique et j’écoute du métal et je peux vous assurer que 99% des gens qui en écoutent sont de vrais bisounours.

    Tout à fait d’accord, le Hellfest n’est pas un rassemblement sataniste, mais un festival. Il y a certes des groupes satanistes violents, c’est vrai, mais je peux aussi bien vous citer Dream theater, dont le guitariste John Petrucci est catholique et le fait savoir dans ces textes (lisez les paroles de la chanson “Goodnight Kiss”, une chanson anti-avortement écrite par quelqu’un qui a joué et été applaudi au Hellfest), Alice cooper, catho aussi, Slayer, dont le chanteur malgré les textes agressifs est catho… Tous ces gens-là sont venus au Hellfest et en sont sortis vivants. Et encore il en existe pas mal d’autres, des métalleux chrétiens, comme Zakk Wylde, dont le premier article du code d’honneur de son groupe est “God. Family. Beer”, et le groupe français Betraying The Martyrs, qui connaît un succès grandissant. La preuve que ce qui intéresse les métalleux est d’abord la musique, et donc que les gens qui vont au Hellfest y vont avant tout pour des concerts, pas pour massacrer des chrétiens comme les personnes mal informées le croient bêtement…
    On se plaint des raccourcis qu’on fait sur les catholiques, alors ne faisons pas les mêmes, un peu de logique! C’est une erreur aussi grossière et mal informée de dire que le Hellfest est un rassemblement sataniste que de dire que l’Eglise est un tas de pédophiles.
    On a ici à faire avec des Russes cannibales, quel besoin d’en rajouter une couche sur le Hellfest, et de plus, en faisant un raccourci douteux?

  7. Sandrine dit :

    Et si c’était l’inverse ? Et si ces jeunes mal dans leur peau écoutaient du metal pour canaliser leur violence (pas toujours avec succès) et non pas l’inverse à savoir : le metal les mène à cette violence… C’est quand-même plus crédible ainsi je pense !

  8. clément dit :

    Coup de gueule contre l’EDIT: avons-nous dit à un seul moment que nous ne condamnions pas les paroles de certains groupes? la réponse est non, bien entendu. Nous les condamnons fermement, mais on fait juste remarquer que faire le raccourci Hellfest=Satanisme est une erreur, même si on sait qu’il y a des groupes qui profèrent de telles paroles. Voilà, n’en faisons pas un plat, c’est juste que les métalleux catholiques, on en a marre que l’amalgame soit toujours fait entre un style de musique et un courant destructeur et violent. On comprend votre croisade contre certains groupes, mais n’en faîtes pas une contre tous les groupes présents au Hellfest.
    Unis dans la prière

  9. Marie Dominique dit :

    C’est deplorable de voir comment certains chretiens peuvent defendre le festival de l’enfer (Hell fest..). Deja , pour moi qui suis catho pratiquante, ca me suffit pour m’en eloigner. Maintenant, de savoir que des chanteurs comme marylin manson (ou autres chanteurs de son style), seront presents… et pronnant la mort de leur ennemis, cad, les chretiens…Et bien, pardonnez moi, mais… c’est horrible et monstrueux et je condamne sans appel…comme tout chretien devrait faire. Pour ceux qui sont indulgents avec ce genre de musiques, ou avec ce festival (meme si certains groupes sont ‘catho’, n’empeche qu’ils s’associent a des ‘’satanistes ». Documentez vous un peu plus et vous verrez que certains black et heavy metal conduisent les jeunes a la violence, a la haine, aux meurtres..profanations de cimetiere… etc.. Il y a un tres beau livre qui a ete ecrit par la maman d’une jeune americaine: Cassie qui etait sataniste avant de se convertir, et qui a ete tuer par des eleves de son lycee. Des satanistes!!. ( »Cassie ou le choix de Dieu » ) Pour finir,…..a quand le ‘Heavenfest’?

  10. clément dit :

    Défendre le Hellfest… C’est un peu dur à définir dans mon cas, chère Marie Dominique. Je défend le droit que les metalleux (au sens purement musical du terme) ont d’avoir leur festival, or celui-ci se trouve être le Hellfest, qui se traduit certes fête de l’enfer, mais cela n’est qu’une simple stratégie de marketing (douteuse en effet), et pas un nom sataniste. Il est évident que les organisateurs devraient faire plus attention aux groupes qu’ils invitent car des risques de débordements existent, comme on le sait. Mais l’interdire n’est pas une solution: cela ne ferait qu’attiser le haine que l’on veut repousser, et les amateurs de metal, n’ayant plus de festival rôdé et surveillé en bonne et due forme, iraient se retrouver dans des lieux plus glauques pour écouter ces groupes, dans des lieux vraiment malsains et satanistes. On aurait donc l’effet inverse de ce que nous souhaitions, avec un risque de propagation plus grande et plus insidieuse des messages violents. Les quelques musiciens cathos présents ne s’associent pas non plus aux satanistes, ils ne jouent pas sur scène avec, ne vont pas picoler avec le soir… Ils jouent dans le même festival, et y jouent pour l’aspect musical. C’est d’ailleurs le cas de la très grosse majorité des gens présents à ce festival.
    Le livre “Cassie et le choix de Dieu” est en effet excellent, mais l’existence de satanistes n’est pas dû à l’existence du metal (bien que ce style soit assez utilisé par les satanistes pour passer leur message), et il est faux de dire que le metal rend violent, une étude a d’ailleurs récemment montré que les amateurs de metal sont le plus souvent des gens assez délicats, et proches des amateurs de musique classique dans leur conception de la musique et de l’art. Bien sûr, certains metalleux sont de vraies loques, mais je puis vous assurer, côtoyant ce milieu, qu’ils sont rares, et que, connaissant personnellement de très nombreux adeptes de ce style musical, je ne connais aucun désaxé sataniste meurtrier…
    On peut et on doit condamner la forme du Hellfest pour ses quelques groupes virulents, mais on ne doit pas remettre en cause son existence, car cela aurait l’effet inverse que celui souhaité, croyez-moi, je connais le milieu en question. J’ajouterai même “Pour dix justes, je ne détruirai pas la ville de Sodome” (Genèse 18-32). Or il y a des justes au Hellfest, et on ne peut pas leur interdire à eux d’y aller.
    A quand le “Heavenfest”? vous l’aurez au Ciel, rassurez-vous!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »