Divers Jeanne smits

Massacre en Arizona : contre les « droits LGBT » ?

Commentaires (6)
  1. Anonymous dit :

    En parlant de vérification:Jard Lee Loughner n'est pas un vétéran de l'armée. Il a voulu s'engager et l'armée n'en a pas voulu. Je l'ai lu dans la grosse presse..
    PS: Slogan le plus populaire du Tea Party: “l'arbre de la liberté s'arrose avec le sang des tyrans”. Tout un programme.

  2. LE GAY SAVOIR dit :

    hors sujet : y a t'il des études faites sur la douleur ressentie par les foetus au cours de l'avortement, et selon le stade leur mère?
    En tous points, ces lois léthales sont atroces !

  3. Anonymous dit :

    Je trouve aussi votre article tres limite. Et j'habite a Tucson, en Arizona.

  4. Jeanne Smits dit :

    Je suis désolée, mais quand un “anonyme” me dit habiter à Tucson, je veux bien le croire, mais rien ne me permet de le vérifier.

    L'information erronée sur le passage de Loughner à l'armée – que j'ai rectifiée dans l'article – je l'avais trouvée dans la presse « LGBT ». De fait certaines données sont venues s'ajouter à celles que je donnais dès dimanche matin. Mais l'essentiel de ce que j'écrivais alors est “sorti” au comptes-gouttes via les agences de presse françaises au cours des 48 heures suivantes.

    Enfin j'aimerais bien savoir ce qui vous paraît “limite” dans mon article. C'est vrai que le lobby pro LGBT et pro-avortement s'est emparé de cette affaire pour discréditer des adversaires politiques dont Loughner n'est proche ni de près ni de loin.

    Très peu, en France, ont relevé les orientations gauchistes de l'assassin.

    Loin de moi, pourtant, l'idée de rendre la gauche ou l'extrême gauche responsable du geste abominable de ce désaxé.

  5. Bon, même un profile blogger ne vous aurait pas permis de vérifier hors doute raisonnable si l'anonyme vit à Tucson ou pas.

    J'ai eu un autre compte blogger (déconnecté), sur lequel je m'étais enrégistré d'abord comme vivant “Paris” (quelques semaines 2005) ensuite “Paris et Lot et Dordogne” – aucune question de controle de part de blogger, et un peu plus tard quand je me suis déplacé en Sud-Est, j'ai tout simplement publié de changer le renseignement.

    Par contre, l'annonyme peut très bien vivre à Tucson, il y a des gauchistes là-bas aussi. Vivre à Tucson n'est pas un argument d'infaillibilité sur les choses qui se sont passés à Tucson.

    Précisons, quand au contenu:

    1) s'il s'étais contenté de viser la victime en paroles, tant qu'il n'étais pas attaqué lui-même (par exemple par psychiatres);

    2) si ayant visé la victime par la balle il aurait déposé son arme et visé personne d'autre, dans les deux cas il aurait pu avoir mon respect.

    Comme sont les choses, le tueur de la petite Christine ne l'a pas. Patricia Maisch oui.

  6. PS, je viens de correspondre avec une personne que je connais depuis longtemps, et qui vit en Arizona:

    ego scripsi: “Since the recent shooting in your state…”

    illa scripsit:

    I had no idea you'd heard about that in Europe! Yes, it was a terrible shock, especially since I go to church in Tucson every Sunday. My husband would ask me a simple question about anything at all, and I couldn't answer, I couldn't speak, I could only cry. But since then so much love has poured out and so much mutual help and healing, that it's amazing!

    One beneficiary is Gabrielle Gifford, our congresswoman who got shot through the brain. Her doctor says that she is healing so quickly and so thoroughly that he cannot take credit, it goes beyond medical science, and he can only ascribe her rapid recovery to prayer.

    She is still far from recovered, but the wound should have killed her or, failing that, left her a vegetable. But already she is moving both arms and both legs, acting independently, tracking with both eyes, smiling, and toying with her husband's wedding-ring to let him know that she recognizes him and appreciates him being there. She can understand and respond to what people say to her, which is huge considering that the bullet hit the part of the brain that affects language skills. They don't know yet whether she can talk, because her tracheotomy won't let her, but the fact that she can understand what's said to her is huge!

    There have been huge mobs of people outside the hospital lighting candles to saints and praying the rosary for her, and the Jewish community (she's Jewish) has expressed only gratitude. Protestants, Jews, Moslems, Buddhists, and Hindus have prayed for her, too, I will add, but of course Tucson leans heavily towards Catholic with so many Mexican-Americans here.

    She is very much beloved in this community. In a nation divided, she has been just about the last peacemaker left. She's been the only person who seemed able to get Democrats and Republicans to talk to each other amicably. Shortly before she got shot, she put forward a bill to cut Congress's salaries, in the hopes of sparing cuts to people who need the money more. She is just a real sweetheart!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »