Episcopats locaux

Profanations et assassinats en haine de la foi dans le Paris de la commune

Commentaire (1)
  1. santiago64 dit :

    Au sujet de Mgr Darboy, archevêque de Paris fusillé par la commune, on peut rappeler ce que Léon Bloy écrivit:

    “Son exécution lui aurait été prédite par Maximin Giraud, un des jeunes voyants de la Salette, le 4 décembre 1868, au cours d’une entrevue au cours de laquelle Mgr Darboy s’était exprimé de manière négative sur les apparitions de la Vierge Marie qui eurent lieu en 1846 à La Salette :
    – “Votre prétendue Belle Dame, dit l’archevêque au jeune homme, il est stupide son discours”
    – “Monseigneur, répondit Maximin avec force, il est aussi vrai que la Sainte Vierge m’est apparue et qu’elle m’a parlé, qu’il est vrai qu’en 1871 vous serez fusillé par la canaille.”
    Aux personnes qui, trois ans plus tard à la prison de La Roquette où il était détenu, tentaient de le sauver Mgr Darboy répondait:
    “C’est inutile, Maximin m’a dit que je serais fusillé”.

    ( d’après “Celle qui pleure” – Léon Bloy – Mercure de France MCXXXIII).

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »