Episcopats locaux

Victoire posthume des Cristeros

Article suivant
Un évêque sur Twitter
Commentaires (3)
  1. Guy de la Croix dit :

    Le Mexique reste catholique, malgré la violence des narcotraficants qui sévit dans tout le pays mais les catholiques y sont en majorité pratiquant , ce qui tranche avec les quelques 3à 4 % de catholiques pratiquant dans notre pauvre Europe…

  2. José Vidal Floriach dit :

    Il s, agit d, une bonne nouvelle. C, est vrai que le gouvernement de Mexique avait interdit a Jean Paul II de declarer bienhereux aucun laïc du groupe des cristeros pour remarquer qu, il s, agissait d, un sujet strictement eclesiastique?

  3. jejomau dit :

    Le Mexique reste catholique en effet malgré

    – les narco-trafiquants devenus un véritable Etat dans l’Etat..et
    – La Franc-Maçonnerie très présente dans ce pays et qui gangrène tous les rouages de l’administration et du monde politique.

    D’ailleurs, c’est contre cette maçonnerie que le peuple s’était levé avec les “Cristeros”. En face d’elle une armée dont le drapeau était une tête de mort… Voilà comment s’affichait cette organisation mafieuse pleine de haine… Une vraie guerre civile.

    Aujourd’hui, il serait bon de s’interroger par qui est répandue la “théorie du genre” ? Pourquoi elle est répandue ?

    De notre résistance dépendra l’avenir de nos enfants…

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »