Divers Jeanne smits

Marches pour la vie à Paris et à Washington : quelques réflexions

Article précédent
L'actualité du réseau
Commentaires (2)
  1. Anonymous dit :

    VOTRE ANALYSE EST D'UNE JUSTESSE PERCUTANTE. AUX USA AUSSI IL Y A EU PAR MOMENTS DES APPROCHES DANS LE DISCOURS PRO-VIE QUI BAIGNAIS DANS LE ''POLITIQUEMENT CORRECT''.LES RESULTATS ONT TOUJOURS BALANCÉS ENTRE LE MITIGÉ ET LE PITOYABLE. lORSQUE LE DISCOURS S'EST RADICALISÉ, LES RESULTATS ONT SUIVI. EN BON FRANÇAIS IL N'Y A RIEN DE MIEUX QU'APPELER UN CHAT : UN CHAT.
    AU QUEBEC NOUS SOMMES MALHEREUSEMENT AFFECTÉS DE LA MÊME MALADIE QUE NOS COUSINS D'OUTRE-ATLANTIQUE AVEC LA MÊME QUALITÉ DE RESULTAT Q'OBTIENNENT NOS COUSINS.UN DISCOURS EDULCORÉ,ASEPTISÉ, NE PEUT QUE FAIRE LE JEU DE PRO-AVORTEMENT(C'EST AINSI QU'IL FAUT LES APPELLER ET NON AVEC L'EUFEMISME PRO-CHOIX) ÊUX MÊME S'EVERTUENT A CACHER DE TOUTES LES FAÇONS POSSIBLES LE CÔTÉ HORRIPILANT DE L'ACTE QU'ILS PROPOSENT AUX FEMMES ET ILS ARRIVENT JUSQU'A DIRE QUE C'EST UN CHOIX DE SANTÉ POUR LA FEMME. PRO-VIE DU MONDE ENTIER UNISSON NOS FORCES POUR COMBATTRE CETTE CULTURE DE MORT SOUTENUE ET PROPAGÉE A TRAVERS LA PLANETE PAR DES FORCE DESTRUCTRICES. REVEILLONS NOUS ET AGISSONS TANT QUE NOUS EN AVONS ENCORE LA LIBERTÉ DE LE FAIRE.

  2. Montcalm dit :

    Les excès du mouvement pro-life américain est surtout dû aux évangéliques radicaux, arrivés relativement tard (années 1986, avec le lancement de l'Opération Rescue), et non aux catholiques, meneurs d'actions pacifiques dès 1973.

    Notre société française, laïcisée – pour ne pas dire laïcarde – et rationnelle n'est pas la société américaine imprégnée de religiosité et ouverte aux dialogues confessionnels. Nous ne pouvons pas utiliser les mêmes armes ni les mêmes stratégies sur ce terrain. Mais cela ne doit pas nous décourager à agir et à continuer de ce battre pour la vie !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »