Relations avec la FSPX

En attendant Godot (pardon, Menzingen), un petit divertissement proustien

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »