En Une

Institut du Bon-Pasteur : du nouveau

Commentaires (3)
  1. Michel dit :

    Tant mieux si les choses s’éclaircissent rapidement…

    Néanmoins, on ne peut qu’éprouver un sentiment d’affliction par rapport à cette situation qui touche une communauté si jeune et, semble-t-il, si prometteuse.

    Je me rappelle avoir entendu la prédication d’un jeune prêtre de cette communauté à l’occasion du pèlerinage de Chartres.

    Oui, il y a vraiment du potentiel au Bon Pasteur, qu’il ne soit pas gâché par des querelles intestines!…

  2. gil dit :

    Bien triste témoignage aux yeux des fidèles!
    Le Bon Pasteur est réputé pour n’être constitué que “d’eléctrons libres”,les fondateurs sont des transfuges de la Fraternité St-Pie X qui semblait bien satisfaite de s’en débarrasser ,ces têtes brûlées n’ont jamais été capables de s’entendrent.
    Le Saint-Siège a sans aucun doute souhaiter offrir une solution à ces prêtres plus ou moins girovagues,était-il nécessaire pour autant de fonder u nouvel Institut si le résultat est de se retrouver avec des prêtres sans ministère et incapables d’obéir?

  3. Bezant dit :

    Je souscris à 100% au commentaire précédent. Ces messieurs sont ingérables !

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »