Perepiscopus

Mgr Rey célèbre la messe de Requiem pour Louis XVI

Commentaires (11)
  1. Franz de Malimensu dit :

    L’Evêque aux armées avait célébré l’année dernière 21 janvier 2012 la Messe de l’Oeillet Blanc à Saint Germain l’Auxerrois, paroisse des Rois de France.

  2. Dominique dit :

    C’est une excellente nouvelle qui remplit de joie le coeur des Français.

    Quand on voit cela, on se dit qu’ils ont bien de la chance à Toulon d’avoir un évêque respectueux du martyr de notre Roi Louis XVI. Evidemment, on se dit :”J’aimerais bien que dans mon diocèse, mon évêque en fasse autant.”

    J’espère qu’il y aura beucoup d’évêques qui suivront son exemple.

  3. Cril17 dit :

    Mais comment peut-on encore prier pour le repos de l’âme du Roi Louis XVI, au lieu de prier pour sa béatification afin qu’il intercède pour la résurrection du Royaume de France ?

    1. Miserey Renaud dit :

      Alors là ! Complètement d’accord …

  4. On ne peut demander la béatification d’une personne que si elle a accompli le plus parfaitement possible son devoir d’état.
    Ce qui n’est pas le cas du Roi, même s’il avait toutes les excuses possibles, en particulier son éducation, son peu de goût pour le pouvoir, le carcan de la Cour, etc.

    Un saint n’est jamais un faible, qu’il soit monarque ou humble serviteur.

    1. d'Alès dit :

      Bonjour,
      Malheureusement ce que trop de français retiennent de Louis XVI c’est ce qu’ont réécrit les révolutionnaires en allant jusqu’à arracher des pages entières de sa vie à la Bibliothèque nationale, les caricatures grotesques qui illustrent encore les quelques livres d’histoire de France où l’on parle de Louis XVI, se complaisent à le montrer comme timoré et faible, petit et gros, ces derniers attributs étant en plus ridicules quand on connait l’envergure physique et intellectuelle de ce roi beaucoup d’historiens lui reconnaissent. Le Cchrist Lui-même a été faible devant la dureté de coeur des hommes et ne s’est pas défendu. Louis XVI était profondément chrétien en s’efforçant de vivre à l’écoute du Christ, ses dernières paroles à l’ échauffant sont celles même du Christ. “pardonne leur Seigneur que mon sang ne retombe pas sur eux” Louis XVI a vécu cette faiblesse amoureuse du Christ c’est en quoi il a été fort .

  5. Tonio dit :

    Il y a deux ans un évêque auxiliaire de Paris célébrait la messe de requiem de Saint Germain l’Auxerrois.
    Forme ordinaire, le canon romain en latin.

  6. Anne Lys dit :

    Je me souviens pourtant d’au moins une messe célébrée par l’évêque de Versailles (c’était je crois, à ma grande surprise, Mgr Simonneaux) un 21 janvier pour LOUIS XVI; Si ma mémoire ne me trompe pas, cette messe avait été accompagnée du magnifique “Requiem” de Gilles, qui, je crois, était chanté seulement pour la seconde fois (la première ayant été pour les obsèques de son auteur) dans son véritable cadre, celui d’une messe…

  7. Antoinette Ducret dit :

    Un saint, c’est justement celui qui est dans la toute faiblesse de l’homme et qui dans sa foi, a l’EXTRÊME humilité de la reconnaître et de la remettre à Dieu qui la transformera Lui et Lui seul en cette divine Force qui déplacé les montagnes !

  8. ankou dit :

    @ Dominique : j’ai pensé la même chose que vous, ils ont bien de la chance d’avoir un tel évêque !
    Pourquoi ne pas le faire chaque année à Saint Denis ?!

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »