Points Non Négociables

Flandres : la moitié des enfants adoptés en 2012 l’ont été par des homosexuels

Commentaires (2)
  1. Jeanne Vaningeland dit :

    Je voudrais apporter mon témoignage concernant l’adoption par un couple de femmes. homosexuelles. Un professeur femme d’un collège privé vivait avec une autre femme également professeur dans l’enseignement public. Donc, ces deux femmes ont adopté, deux petites filles dont l’une venait de Tahiti, l’autre je ne sais plus très bien. d’où . Ce que je sais c’est que ces deux femmes ont eu beaucoup de problèmes concernant l’aducation de leurs filles.
    En 1999, ces deux femmes se sont séparées, les filles étaient adolescentes. L’adoption a eu lieu vers 1888/1889., peut-être bien avant.
    Ceci n’est pas une critique mais juste un témoignage. L’un des professeur du collège privé que j’ai cotoyée est une personne que j’ai beaucoup estimée .

  2. BOMMIER Claire dit :

    Il y a pays et pays. La Hollande est historiquement le pays des “drapiers”. c’est-à-dire un pays de commerce, de passages, d’enrichissement rapide. Le pays, l’état, le roi sont là pour garantir cette liberté totale de l’enrichissement. De l’ouverture frontières totales, tellement totales qu’elles n’existent que pour permettre la pérennité de la richesse.
    Il faut comprendre l’âme des peuples constitués en états pour mieux appréhender leur comportement.
    La liberté sexuelle en Hollande est depuis belle lurette sans restriction en hollande. Elle n’a pas de valeur en elle même. Elle ne doit être qu’un accessoire.
    La France n’a pas le même concept de liberté. Moins bonne ou meilleure, peu nous chaut ! La France privilégie la hauteur de la dignité de l’Homme dans sa conquête de liberté. Elle ne met pas cela sur un plan accessoiriste.
    Voilà pourquoi, la liberté doit continuer de se défendre dans des concepts variés pour ne pas être monolithique.
    Il n’est pas de la dignité humaine que de tromper un enfant sur les sources de son existence. Intentionnellement.
    Laissons les Hollandais se réjouir de se faire du mal! malheureux qu’ils sont! Peut-être leur faut-il aller au bout de ce mal, pour savoir que le Bien existe et ailleurs!!!!!!!!!
    Mais nous !!! Nous, Français !!!! avec notre histoire, nos combats, nos guerres, les nombreuses révélations divines qui ont émaillé cette vie nationale ! N’avons nous pas une autre vue de la liberté et de l’honneur humain que celle des Hollandais???????

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »