Obs de la Christianophobie

Pour un salafiste égyptien, il n’est pas interdit de violer les manifestantes de la place Tahrir : ce sont des « croisées »…

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »