En Une

Ostension télévisée du Linceul de Turin le 30 mars : l’une des dernières décisions de Benoît XVI

Commentaires (3)
  1. santiago64 dit :

    Un cadeau Royal ! C’est par la participation à la Passion, voie de la Résurrection, que l’Église nous montre le salut. Le salut, c’est à dire elle même.

  2. sud dit :

    Bonjour,
    L’eglise doit multiplier ce type d’actions presentant au plus grand nombre ce qu’est le catholicisme et ses fondements.

    Allez en paix

  3. Jean Ferrand dit :

    Merci de cette information, qui équivaut presque à une reconnaissance de l’authenticité du Saint-Suaire par le Saint-Siège.

    Peut-on savoir l’heure exacte de l’ostention, puisque elle durera effectivement une heure ? Ce sera un direct sensationnel.

    J’ai vu personnellement huit fois le Saint-Suaire de mes yeux, et d’assez près. Chaque fois je me suis mis à genoux, car devant lui on ne peut douter de son authenticité.

    J’ajoute que le suaire étant éclairé par derrière, par transparence, est très lisible contrairement à ce qu’on lit parfois. On voit très nettement la silhouette en négatif avec les taches de sang superposées en positif.

    On ne peut douter qu’on ne soit en présence du sang du Christ, mais desséché, et d’une vision du Christ non pas ressuscité, mais dans sa tombe, précisément le Samedi Saint.

    Mais la formation de cette silhouette, et le détachement du drap sans aucune trace d’arrachement, ne peuvent s’expliquer naturellement, ni même scientifiquement. Il y eut obligatoirement un miracle.

    De plus la conservation du linceul à travers les siècles relève manifestement d’une intervention providentielle.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »