Perepiscopus

La France profonde n’est pas acquise à ces projets sociétaux

Commentaires (7)
  1. Bernhard dit :

    ‘´La France profonde ne me semble pas encore acquise à ces projets sociétaux’´ ….Faut-il comprendre que Mgr Podvin est acquis, lui, à ces projets, et que selon lui, la principale raison de ne pas les mettre en application dans l’immédiat, serait le nécessaire maintien de la cohésion sociale?

    Mais d’où sort cet évêque?

  2. Bernhard dit :

    ‘´La France profonde ne me semble pas encore acquise à ces projets sociétaux’´ ….Faut-il comprendre que Mgr Podvin est acquis, lui, à ces projets, et que selon lui, la principale raison de ne pas les mettre en application dans l’immédiat, serait le nécessaire maintien de la cohésion sociale?

  3. Loco dit :

    Il semble qu’un facétieux ait ajouté le mot “encore” au texte de Mgr Podvin,, deux lignes avant la fin. Ça change le sens du message du tout au tout. Et si on extrait la phrase de son contexte, le porte parole des évêques de France passe pour un pro mariage pour tous, en avance d’une tête sur les jeunes couples qui ne sont pas encore mûrs.

    1. Bernhard dit :

      L’absence ou la présence du mot “encore” ne change rien à l’affaire, dans la mesure où la raison invoquée (le maintien de la cohésion sociale) laisse croire que Mgr Podvin accepterait le projet sociétal en question si la cohésion sociale n.était pas menacée ( par exemple si l’opinion était prête à recevoir ce projet). Il place donc la règle démocratique avant la loi naturelle, ce qui me paraît scandaleux de la part d’un évêque.

  4. Janot dit :

    “la France profonde ne me semble pas acquise encore à ces projets sociétaux” : espérons et prions pour qu’elle ne le soit jamais !!!

  5. encore, encore !”Vous vous faites l’avocat du Diable, là ,
    non ?

  6. chouan 12 dit :

    que le mot encore y soit ou n’y soit pas cela veut dire la même chose ou alors il faut qu’il explique ce que signifie la France profonde. S’il n’en fait pas partie cela veut dire qu’il est pour les changements sociétaux, s’il est pour que le Pape François le vire mais rapidement, on a besoin de pasteurs de vrais pasteurs, pas de mercenaires

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »