En Une

Les Franciscains de l’Immaculée interdits de célébrer la forme extraordinaire par le pape François ?

Commentaires (22)
  1. ERIC LOKO dit :

    C’est une agitation. Je voudrais que la décision soit publiée dans son intégralité. Méfions-nous beaucoup de ce journaliste. Il manque vraiment de respect et de révérence au St Père, le Pape François. Qui lui a fourni ces informations? ou bien ce sont les Franciscains eux-même qui ont publié cet article et le journaliste a signé? Prions pour eux.
    merci. j’attends aussi vos réactions.

  2. Benjamin78 dit :

    Comme prévu (du moins par certains) l’abbé Bergoglio commence son travail de sape… lentement mais sûrement.

  3. Yves Daoudal sur le Forum Catholique :http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=727796

    signale la source de cet article sur Messain latino :http://blog.messainlatino.it/
    Bien amicalement

  4. À Rio, Bergoglio a dit qu’il voulait la “pagaille“ ,hé bien, il va la créer.
    Quelle confusion, Seigneur Jésus, viens sauver ton Église car ceux qui devaient être tes serviteurs sont en train de la déchirer. AMEN. Cécilien.

  5. Hélène dit :

    C’est évidemment une nouvelle fort inquiétante. Ce qui me semble essentiel est la question de savoir si le Pape est au courant de ce qu’est la forme ordinaire en France. Ne peut-on lui passer des vidéos du spectacle qui a lieu dans nos églises?
    Parce qu’il est vrai qu’une forme ordinaire célébrée selon les règles est très belle et conviendrait à beaucoup. Encore faut-il que nos prêtres apprennent à la célébrer… Et là il y a du travail.

    1. Virginie Delcourt dit :

      Hélène, vous plaisantez? Avez-vous déjà vu les (ker)messes qui étaient célébrées par l’archevêque Bergoglio de Buenos Aires? Puisque vous parlez de montrer au pape des vidéos de messes de Paul VI en France, je vous montre une vidéo de la (ker)messe pour enfants célébrée chaque année par Mgr Bergoglio lui-même:
      https://www.youtube.com/watch?v=RwS9umpEkvs

  6. senex dit :

    Dialogue,dialogue dialogue…..????????

  7. archichantre dit :

    moi je m’y attendais depuis son élection… malheureusement cela ne fait surement que commencer… : puisse Dieu me donner tort…

  8. Bruno ANEL dit :

    Le pape n’est probablement pas indifférent aux questions de rite. Mais les jésuites ne se sont jamais beaucoup passionnés pour les questions liturgiques. Et vu d’Amérique Latine, le phénomène traditionaliste doit sembler tout a fait marginal: c’est le pentecôtisme qui est un véritable défi. Toutefois, le pape a mis en garde à plusieurs reprises contre les “tentations pelagiennes” consistant à trouver des solutions dans les pratiques du passé.

  9. Maxime dit :

    Interdire pratiquement la célébration du rite dit “exraordinaire” irait directement à l’encontre de la vaste église catholique que le Pape semble pourtant vouloir instaurer

  10. zézé dit :

    Bien dommage que l’on oublie que la Sainte Messe dite de “Rite ancien” reste et restera toujours Celle que Jésus Veut !

  11. Debrue Franz dit :

    Si cette nouvelle se confirme, c’est gravissime.

  12. P. Bruno dit :

    Avant de publier un tel article qui n’est pas de nature à apaiser les esprits, il serait bon de vérifier auprès d’autres sources.
    Il semblerait que le problème ne soit pas seulement celui du rite mais un problème interne à la communauté, le chapitre général n’ayant, selon certains, pas donné son aval pour le passage au rite “extraordinaire” d’où, sans doute, la nomination du commissaire pour régler ce différend entre les membres.
    Que Dieu vous garde!

  13. J’ai confié ma crainte, peu de jours après son élection, à une seule personne que notre pape jésuite soit un électron libre. Fin de la citation. Quand j’ai terminé de lire l’article de Sandro Magister, j’ai eu mal.
    L’évêque de Rome, comme il aime s’appeler, exerce son autorité en Monarque absolu. Ses prédécesseurs, même Pie XII et avant lui Pie XI ce dernier était encore plus autoritaire, n’ont jamais osé aller si loin sans consulter.
    Puisse l’avenir, quel qu’il soit, voir advenir le règne du Christ. Quand un Léonardo Boff se réjouit de l’élection de Jorgue Mario Bergolio, cela laisse un goût amer.
    Prions pour notre pape. Demeurons fidèles à l’Église du Christ.

  14. Lamblin dit :

    Peut-être un premier faux pas de notre Pape jésuite… Esperons que non et que nous parviendrons a un accord ave. les Tradis, mais effectivement cela n’est pas un bon signe !

  15. Michel Meessen dit :

    Eh, oui, le vaisseau amiral “Eglise de Rome” a viré de bord depuis quelques semaines; le nouveau Capitaine François tient le gouvernail ; il éloigne son vaisseau du cap de l’ obsession sexuelle de ses prédécesseurs, entendre évidemment la seule préoccupation ancienne: la vie sexuelle des gens et tout ce qui va avec : contraception, avortement . Le nouveau Patron recentre enfin l’ Eglise sur l’ Evangile et ses préceptes très simples réaffirmés à Rio.Etonnant et significatif que François n’ ait pas eu un seul mot pour les héroïques cathos français s

    eh oui, vous pouvez être inquiets; François ne sera pas Benoît XVI., obsédé par le retour des lefebvristes dans le giron de Rome; les Franciscains de l’Immaculée sont les premiers à s’ en apercevoir.

    1. Laurence Dumoulin dit :

      Michel, autant vous prévenir: si vous êtes le nouveau troll de ce blog, vous n’allez pas faire de vieux os.

  16. claude Timmerman dit :

    Excellente nouvelle, si j’ose dire!
    Peut-être que les admirateurs béats de l’occupant de la Maison Sainte Marthe vont enfin ouvrir les yeux…
    Bergoglio est un ennemi acharné du rite (il suffit de voir les hallucinantes prestations de ses “messes” en Argentine dont il était archevêque primat, et les invraisemblables simagrées auxquelles les évêques présents à Rio ont été contraints de se soumettre dans le cadre des JMJ…
    Cette nouvelle n’a rien d’étonnant…
    Elle arrive seulement un peu plus vite que des observateurs trop optimistes pouvaient le supposer…
    Prochaine étape?
    La décomposition de l’Eglise de Rome: l’idée de celui qui s’est présenté dès son élection comme “l’évêque de Rome” va s’employer à “libérer” les églises de la tutelle du Vatican…
    Ceci conduirait à quelque chose qui pourrait rappeler la structure “fédérale” de l’Eglise Orthodoxe…
    La “réforme” de la Curie signera sa fin en la vidant de tout pouvoir…
    La fin de l’universalité de l’Eglise en somme…Ce qui était bien le sens de “catholique” et qui avait été la force de l’Eglise…Mais ce qui avait déjà été combattu avec férocité par Paul VI et le Concile…
    Le fait que le pape ait d’ailleurs indiqué que “la canonisation de Paul VI était à l’étude ” en dit long!

  17. Soulié dit :

    Nouvelle étonnante et qui plonge en effet dans la tristesse, si elle est confirmée.
    Je suis de ceux qui trouvent depuis 2007 un vrai bonheur dans la forme extraordinaire du rite romain et je serais fort malheureux que le Saint-Siège revienne en arrière par rapport au motu proprio “Summorum Pontificum”.
    Au demeurant, ce serait un acte arbitraire qui engagerait la responsabilité de ceux qui le prendraient devant le Seigneur Jésus lui-même.
    J’écris au conditionnel, car je ne puis pas vraiment y croire !

  18. Anne Lys dit :

    Je n’ai pas réussi, en recherchant par les mots-clefs « décret pontifical », « Franciscains de l’immaculée », « Acta pontificum romanorum » ni par le n° de protocole 52741/2012., à trouver une autre source de ce décret que l’article de Sandro Magister. Tous les documents qui en parlent se réfèrent à cette unique source.
    Le fait que Sandro Magister ait semblé très lié avec le pape Benoît XVI a sans doute conduit à accepter son article comme reflétant la vérité, sans rechercher le texte de ce décret, ni même si l’article émanait vraiment de Sandro Magister.
    D’ailleurs le n° de protocole, lui-même, pose un petit problème : il semble concerner un document de 2012, donc du temps du pape Benoît XVI.
    Dès lors, je crois que la prudence impose de n’avoir aucune réaction, positive ou négative, au contenu prétendu de ce décret jusqu’à ce que l’on sache :
    – s’il s’agit d’un acte authentique et si, dans ce cas, il n’émane pas du pape Benoît XVI comme semble l’indiquer le n° de protocole.
    – Et, toujours si c’est authentiquement un décret pontifical (qu’il émane de Benoît XVI ou de François) ce qu’il contient réellement.

    1. Laurence Dumoulin dit :

      Anne, tout est parfaitement clair: allez sur le site de Sandro Magister, il a publié in extenso tous les documents.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »