Perepiscopus

Le premier évêque sacré par le pape est un Français

Commentaires (8)
  1. chouan 12 dit :

    comme on aimerait avoir un évêque ratzinguérien ça nous changerait à la fois de l’illustre Bellino et de son remplaçant fils spirituel de Mgr Simon, mais nous n’avons pas eu cette chance. On pourrait dire et se demander la même chose que e titre du film: “le Christ s’est arrêté à la “frontière” de l’Aveyron et n’a pas osé aller plus loin!

  2. Loco dit :

    Le nouvel évêque est français ,mais il est aussi symbole d’ouverture : il vit à Rome, sa devise alsacienne a des accents allemands , et n’est pas sans rapports avec le ” Yes we can ” d’Outre Atlantique

  3. antinea dit :

    une devise très noble et très humble “wi i kan = comme je peux”. devise de la famille Speich depuis le XIII°S
    Désolée Loco mais votre commentaire frise l’ignorance sur l’histoire alsacienne et celle de la famille Speich. Dire à des alsaciens qu’ils ont des accents allemands, cela relève de l’injure, car cela ne respecte en rien le particularisme de cette région.
    Quant à Obama et son slogan, 8 siècles le précèdent dans cette histoire.
    Votre coeur devrait plutôt prier pour ce prêtre et sa mission

    1. Bernard dit :

      Désolé mais l alsacien est un dialecte germanique très proche de celui toujours parle sue la rive droite du rhin.
      Culturellement les alsaciens, comme moi, sont germaniques et pour ce qui me concerne j en suis fier.

  4. Bruno ANEL dit :

    Selon le rituel, on dit d’un évêque qu’il est “ordonné” et non pas “sacré”.

  5. Jean Ferrand dit :

    Ce n’est pas : Yes, we can… mais presque.

  6. eljojo dit :

    Simple remarque, l’enseignement doctrinal de Vatican II rappelle le caractère sacramentel de l’ordination épiscopale, ce qui fait que le terme de sacre est obsolète.

  7. Bernard dit :

    De papier c est un français , mais en tant qu alsacien c est culturellement un germanique.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »