Points Non Négociables

France : “améliorer” l’accès à l’avortement

Commentaires (8)
  1. mangouste20 dit :

    Lamentable ! A quand le recensement des malheureuses qui n’ont pas connu une IVG ? L’IVG obligatoire pour toutes. L’IVG à domicile. Demandez le programme.

  2. gérard dit :

    Observatoire IVG ils ont des potes a placer pour des rentes a vie , déjà que les leurs sont gratinés ,alors il faut faire vite avant d’être expulsé . pauvres personnes ne savent-ils pas que la justice est immanente et viens de DIEU.

  3. bordas dit :

    40 ans d’avortements à 200 000 moyenne annuelle , cela fait

    au bas mot 8 millions d’innocents exterminés sous le couvert de

    “la loi” !! qu’en pensent les 6 millions de Juifs eux-même

    exterminés dans les camps de concentration nazis ???

  4. Théodore dit :

    Scandaleuse, abjecte et répugnante cette culture de mort !

  5. Picheau dit :

    Quelle Honte ! Qu’un gouvernement se soucie plus de la mort de ses concitoyens que de leur vie et de leur condition de vie…
    Je ne condamne pas les femmes qui ont eu recours à l’avortement, car souvent, ce sont des victimes qui sont plus ou moins contraintes de le faire (famille, mari ou conjoint qui menace de la quitter ou autres menaces… Je condamne un gouvernement qui a perdu (ou qui n’a jamais eu) le sens de l’importance de la Vie pour les générations futures. Lors du vote de la loi Veil, il nous avait été dit que le nombre d’avortement allait diminuer. Force est de constater que ce n’est pas le cas…
    Il faut tout faire pour protéger l’innocent et le faible ! Pas favoriser le droit très subjectif “de vie ou de mort” de l’enfant à naître.

  6. Seillan dit :

    Ce projet est d’autant plus surprenant que l’on prétend limiter les dépenses de santé en supprimant ,en autre…des maternités!

  7. Chantal dit :

    Une oeuvre satanique qu’on le veuille ou non qui met les âmes en péril

  8. lebon dit :

    tuer c’est tuer ._

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile.

Traduire le site »