Category: Rôle des laïcs

Mgr Benoit-Gonnin estime que l’humiliation n’est pas un mode de gouvernement

Mgr Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, Noyon et Senlis, a réagi à la crise d’autoritarisme d’Emmanuel Macron à l’encontre du Chef d’Etat major des Armées. Après avoir retweeté le “Merci” de l’Etat-Major adressé au général de Villiers;-, il a écrit :

Lire la suite...

Elections de députés FN : l’évêque d’Arras communique

Au lendemain des élections législatives qui ont vu élire 4 députés FN dans le Pas-de-Calais, Mgr Jean-Paul Jaeger, évêque d’Arras, a publié lundi 19 juin un long communiqué oubliant les principes non négociables… :

Une très longue période électorale s’achève. Un nouveau Président de la République, un nouveau gouvernement, une nouvelle Assemblée Nationale vont pleinement assumer les responsabilités qui leur ont été confiées par le suffrage universel ou en découlent.

Lors de ces scrutins, … Lire la suite...

Le cardinal Barbarin cherche un directeur de cabinet

Il semblerait que Pierre Durieux ne soit pas parti de son plein gré de son post de directeur de cabinet du cardinal Barbarin. Ce dernier n’a visiblement pas attendu de l’avoir remplacé avant de s’en séparer. L’annonce est dans le journal :

Addendum : Par courriel, Pierre Durieux nous précise qu’il quitte bien ce poste de son gré.… Lire la suite...

Présidentielle : les 36 interventions épiscopales

La Croix a recensé 36 déclarations d’évêques français au sujet du second tour de l’élection présidentielle.

Mercredi 26 avril

Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes : « Le 7 mai, quel bulletin de vote ? Pas celui de la peur, de la haine, du rejet, du mensonge, de l’exclusion, du repli : c’est l’opposé de l’Évangile. » (Twitter)

Jeudi 27 avril

Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers :« Pour ma part, c’est en raison … Lire la suite...

Les catholiques abstentionnistes ?

Selon un sondage IFOP paru dans La Croix et le Figaro, que l’on retrouve dans Famille Chrétienne, il est dit que 71% des catholiques pratiquants ont voté Macron. Ce sondage ne tient pas compte des votes blancs et nuls.

En croisant avec les données du sondage Harris paru dans La Croix du 24/04 et des sondages généraux sur les reports de voix entre tous les candidats, on peut estimer que :

1) Le vote catholique … Lire la suite...

Aucun candidat ne peut porter toutes les attentes pour l’avenir de notre Pays

Mgr Jacques Benoit-Gonnin, évêque de Beauvais, livre ses réflexions sur le second tour :

«À plusieurs reprises, les Évêques de France ont donné des éléments de réflexion et de discernement concernant le sens du politique et les élections. Ils renvoient chacun à sa conscience et à ses responsabilités. Il est toujours temps de s’y reporter.

Dans le climat actuel, je livre aux habitants de l’Oise qui le veulent bien, notamment aux chrétiens catholiques, les … Lire la suite...

Prenons notre place dans la vie politique

Voici le communiqué de Mgr Bataille, évêque de Saint-Etienne :

L’Évangile nous donne des repères lumineux au moment des choix politiques : le respect de la vie de son commencement à sa fin naturelle, la famille comme fondement de la société, le respect de la filiation, l’amour de celui qui est proche, fût-il étranger, migrant, d’une autre religion ou athée, l’attention aux plus fragiles, le dépassement des intérêts catégoriels pour chercher le bien commun

Lire la suite...

Le piège du Ralliement s’est refermé sur les évêques

Selon Philippe Maxence dans l’Homme Nouveau :

Depuis le Ralliement (1892), les évêques français ne se déterminent plus en fonction du bien commun ni de l’enseignement de l’Église, mais au regard de l’idéologie ambiante.

Une parole neutralisée

Bien qu’officiellement non liés à l’État, comme l’Église l’était clairement sous la monarchie, ils sont obligés de consentir à ne pas déplaire aux gouvernants du moment au risque de voir se lézarder le fragile édifice qui maintient l’Église … Lire la suite...

Parmi les critères du vote : la promotion du mariage comme union d’un homme et d’une femme

De Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux:

La situation est aujourd’hui inédite et déroute un certain nombre de catholiques.

Jusqu’à présent, nous assistions à une polarisation droite-gauche. Il fallait choisir entre des partis politiques qui faisaient partie du paysage politique depuis longtemps. On votait pour les candidats qui étaient proposés par ces partis et on leur accordait, puisqu’ils étaient désignés, assez facilement la confiance, même si on a toujours su qu’il y avait une … Lire la suite...

Appel à la raison et à la prise de recul dans un climat hystérisé

Mgr James, évêques de Nantes, commence par appeler à la raison puis critique faussement Marine Le Pen, rejoignant à son tour l’hystérie instrumentalisant la 2e Guerre Mondiale… :

Le choix des électeurs a conduit à un second tour des élections présidentielles opposant, le dimanche 7 mai, Madame Marine Le Pen à Monsieur Emmanuel Macron. C’est le temps ultime de la lecture des programmes, de l’écoute des candidats et de la confrontation des projets

Lire la suite...

Se préparer spirituellement à voter

Voici le texte du cardinal Barbarin :

Frères et Sœurs,

Dimanche, nous sommes appelés à voter à l’occasion du deuxième tour de l’élection présidentielle. Vous êtes nombreux à demander un avis ou de nouvelles prises de parole parce que l’inquiétude est grande quant aux conséquences de ce vote et que, pour beaucoup, ce choix est difficile.

Permettez-moi d’indiquer trois pistes :

1. Qu’aucun catholique n’aille voter sans avoir pris un vrai temps de prière et … Lire la suite...

L’explication ambiguë de l’Ordre de Malte

Après avoir retiré sa signature d’un appel d’associations dites catholiques appelant à voter Macron, Yann Baggio, Président de l’Ordre de Malte France, explique :

L’Ordre de Malte France a décidé d’apporter sa signature, à la veille du deuxième tour de l’élection présidentielle, aux côtés d’une quarantaine d’autres organisations et mouvements catholiques, pour rappeler les valeurs évangéliques qui nous animent et la dignité imprescriptible de la personne humaine. Cette communication n’appelle naturellement pas à voter pour

Lire la suite...

“La position de la Conférence des évêques de France n’est pas simple”

Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille, président de la Conférence des évêques de France, est interrogé sur le site de la CEF :

On vous reproche de ne pas orienter clairement le vote des catholiques pour tel ou tel candidat. Que répondez-vous ?

Je constate que ces reproches viennent de tous côtés, des soutiens des deux candidats en lice pour le deuxième tour qui aimeraient que l’on choisisse leur candidat. Il y a aussi … Lire la suite...

Habitat et Humanisme se joint au concert de gauche

Fascinant qu’un tel diagnostic conduise à une telle décision du père Bernard Devert, Habitat et Humanisme – mouvement de lutte contre le mal logement :

En marche… pour une société plus juste

La campagne, trop longue en raison notamment des primaires, s’achève dans l’essoufflement et l’inquiétude ; elle aurait pu s’apparenter à « un hôpital de campagne » pour mieux diagnostiquer les lèpres de notre société et s’attacher à les guérir.Nombre de nos concitoyens,

Lire la suite...

Le cardinal Barbarin s’y met

Refroidi par la campagne médiatique qu’il a subie, l’archevêque de Lyon se joint au concert macroniste :

Communiqué des Responsables d’Églises de Lyon

Nos Églises à Lyon sont aussi diverses que la société que nous formons. Cette grande diversité, dans notre manière de vivre, de célébrer, de penser et d’agir dans notre monde, ne nous empêche pas d’être très profondément unis en Christ, et constitue pour nous une occasion féconde d’enrichir notre réflexion en nous

Lire la suite...

Le respect inconditionnel de tout être humain

Mgr Stanislas Lalanne, évêque de Pontoise, estime que Monsieur Macron, qui vient de réaffirmer le droit absolu à l’avortement, alors que Marine Le Pen, qui souhaite revenir sur le délit d’entrave numérique à l’avortement, respecte mieux l’être humain que sa rivale. Il faudra qu’il nous explique un peu mieux… :

Le premier tour des élections présidentielles a non seulement éliminé les candidats des partis traditionnels, mais également tous les candidats de gauche. Habitués … Lire la suite...

Mgr Ravel : Le catholique doit voter et ne peut pas s’abstenir

L’ex-évêque aux Armées et nouvel archevêque de Strasbourg répond à Famille chrétienne :

 

Des catholiques américains disaient, pendant leur élection présidentielle, qu’il était impossible de choisir entre Trump et Clinton. Sommes-nous dans la même situation ?

Sur le second tour tel qu’il se présente aujourd’hui entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, nous sommes en demeure de faire un choix. Le catholique qui agit en tant que citoyen mais en catholique, comme disait… Lire la suite...

Mgr Dominique Lebrun : Voter l’Evangile à la main

L’archevêque de Rouen écrit :

Chers frères et sœurs,

Nous aimons  le pays que nous habitons. Nous prions pour lui, et je vous demande à nouveau d’intensifier votre prière, en particulier jusqu’au lendemain des élections législatives.

Voter est une manière d’aimer son pays. Vous le ferez, chacun, en fonction de vos analyses des programmes et de vos convictions politiques. Des points de repères donnés par les évêques sont toujours disponibles sur les sites du diocèse

Lire la suite...
Traduire le site »

S'abonner à notre Lettre d'Information


Nous suivre sur les Réseaux Sociaux


Lien vers Facebook

Lien vers Twitter