Action!

Piss Christ : supplique à Messeigneurs Louis et Rouet
Download PDF

Messeigneurs,

des dizaines de milliers de fidèles et deux de vos confrères dans l’épiscopat (Mgr Cattenoz, ordinaire d’Avignon, et S. Ém. le cardinal Barbarin, primat des Gaules) ont condamné le blasphème d’Avignon.

L’Alliance contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne (AGRIF) a attaqué en justice la collection Lambert qui présentait cette « œuvre » – laquelle n’est d’ailleurs pas un original, mais un simple tirage papier.
Parmi les motifs avancés pour la débouter, on a entendu de la part de l’avocat de la défense et du juge des référés, votre propre éloge de « l’art d’avant-garde » et, tout spécialement, de Serrano qui ose se dire chrétien, bien que plusieurs de ses “oeuvres”, sans même parler des nombreux sacrilèges, soient scatologiques, voire pornographiques. On se souvient aussi de sa monstrueuse série “La morgue”, violemment attentatoire à la dignité humaine.

Je ne peux pas croire que vous ayez pu tacitement accepter de servir ainsi de caution morale – en pleine Semaine Sainte – à un prétendu artiste qui s’enrichit scandaleusement et se fait de la publicité en insultant ce que les chrétiens ont de plus précieux. Je vous supplie donc, Messeigneurs, de dénoncer publiquement et immédiatement l’usage abusif que l’avocat de la défense et le juge des référés ont fait de l’ouvrage « L’Eglise et l’art d’avant-garde » auquel vous avez collaboré, et de rappeler fermement qu’un Crucifix ne saurait être utilisé, même pour des motifs soit disant « artistiques », aux fins de blasphème et de lucre.

Dans cette attente, je prie vos Excellences d’agréer l’expression de mes sentiments filiaux et respectueux.

Loi de bioéthique : lançons un avertissement sérieux à la Majorité
Download PDF

“Madame, Monsieur le Sénateur,

C’est avec effarement que j’ai pris connaissance des amendements que la commission des Affaires sociales du sénat a apportés au projet de loi relatif à la bioéthique.
L’ampleur des transgressions prévues est terrifiante : de l’autorisation de la recherche sur l’embryon à la systématisation du diagnostic pré-natal, en passant par le prétendu “bébé-médicament” (qui n’est que le joli nom d’un eugénisme d’Etat).

Les médias ne cessent d’annoncer que le gouvernement et la majorité entreprennent une grande opération de reconquête de l’électorat catholique. Certains journalistes assurent même que c’est le sens de la présence annoncée de Nicolas Sarkozy à la béatification de Jean-Paul II.

Mais les catholiques ne sont pas dupes. Ce qui nous importe, ce n’est évidemment pas tel ou tel geste protocolaire, mais bien la défense de ce que Benoît XVI a appelé, sans la moindre équivoque, les points non négociables: défense de la vie, de la famille, de la liberté éducative.

Avec le projet de loi dans son état actuel, le sénat fait voler en éclats la famille traditionnelle (un enfant pouvant se retrouver avec plusieurs pères et/ou plusieurs mères) et profane la vie innocente.

Croyez bien, Madame, Monsieur le Sénateur, que nous suivrons avec beaucoup d’attention les discussions en séance publique et que nous en tirerons des conséquences lors des prochaines échéances électorales.”

Prière et jeûne pour la vie
Download PDF

Le 5 avril prochain, la discussion en séance publique en première lecture du projet de loi bioéthique commencera au sénat. Cette discussion s’annonce à la fois cruciale et difficile. Cruciale, car, cette fois, la loi bioéthique sera définitive (alors qu’elle était jusqu’à présent rediscutée tous les 5 ans) et difficile, notamment parce que le rapporteur du projet, Alain Milon, ne cache pas son intention d’ouvrir la voie à de nombreuses transgressions (il est par exemple favorable aux mères porteuses).

Attentifs au discours de l’Eglise catholique, comme baptisés ou comme défenseurs de la loi naturelle, engagés à des titres divers dans cette bataille, nous constatons tous les jours la haine du camp pro-mort, signe que le combat n’est pas seulement politique, mais qu’il s’agit bel et bien du combat entre la vie et la mort, entre le Créateur et le Tentateur. Comme nous l’a dit Notre-Seigneur, ces démons ne peuvent se chasser que par le jeûne et la prière. Nous souhaiterions que des centaines de catholiques puissent se joindre à nous par la prière et les sacrifices :

Thibaud COUPRY

Opposez-vous au “pass contraception” ?
Download PDF

en signant cet appel des acteurs éducatifs. Extrait :

Nous parents, contribuables et membres des fédérations de parents d’élèves, nous refusons que l’Education nationale outrepasse sa mission. Nous revendiquons le droit d’être considérés comme les premiers éducateurs de nos enfants. L’école se doit d’abord d’instruire dans la neutralité des valeurs républicaines et le respect de la liberté de conscience des familles. Nous déplorons que Mme Royal n’ait pas consulté nos fédérations avant de lancer son projet. Nous demandons plus de moyens pour le développement d’écoles de parents. Nous sommes scandalisés que l’idée ait été émise d’associer ce pass au pass culturel la région Ile de France à côté d’un bon pour un théâtre ou un livre à prix réduit.

Ségolène Royal réclame que des « pass-contraception » soient distribués à tous les élèves des lycées par les infirmières scolaires.

Thibaud COUPRY

Exigeons de Luc Chatel qu’il mette un terme à la mesure de suspension du professeur de Manosque !
Download PDF

“Monsieur le Ministre,

avec le réseau Riposte catholique, je tiens à vous faire part de mon indignation sur la sanction que votre administration a cru devoir appliquer à un professeur de Manosque.

Au motif que celui-ci aurait présenté un documentaire montrant la réalité de l’avortement, vous l’avez purement et simplement « suspendu » pour 4 mois – en attendant des sanctions plus graves ?

Je note que personne, dans la classe politique ou dans les médias, ne considère comme répréhensible la publication qu’il a faite de documents en faveur de l’avortement. La rigueur qui s’abat sur ce professeur qui a eu simplement « l’inconscience » de laisser croire qu’un débat existait encore sur cette question douloureuse, montre sans ambiguïté que, pour votre administration, l’avortement est un « bien » et que toute contestation de ce « droit » est un crime.

À ce stade, il peut ne s’agit que d’une mesure administrative, dans laquelle vous n’avez aucune part, en tant que responsable politique. Mais il n’existe qu’une seule méthode pour montrer que vous n’avez rien à voir avec cette décision inique : révoquer immédiatement la mesure de suspension que vos collaborateurs ont prise en votre nom.

Je tiens à vous dire, de la façon la plus nette qui soit, qu’à défaut de cette décision, je conclurai personnellement que le gouvernement et la majorité parlementaire auxquels vous appartenez soutiennent la culture de mort et récusent toute objection de conscience face au crime abominable de l’avortement. Et il va de soi que j’en tirerai – et inciterai mon entourage à en tirer – toutes les conséquences lors des prochaines échéances électorales. Il a été fréquemment dit, au cours des dernières semaines, que M. Nicolas Sarkozy cherchait à « récupérer » l’électorat catholique. J’ignore si ce qu’en disent les médias correspond à la réalité. Ce que je sais, en revanche, c’est que le strict minimum que peuvent exiger les catholiques conséquents, c’est que leurs suffrages ne servent pas à élire des personnes qui souhaitent aggraver encore la douloureuse réalité de l’avortement dans notre pays, en interdisant toute discussion à ce sujet.

J’ose espérer que vous prendrez donc les mesures qui s’imposent pour le maintien du pluralisme en France et je vous assure, Monsieur le Ministre, de ma considération et de ma vigilante attention quant au traitement que vous-même et vos collaborateurs réserverez à ce dossier.”

Vous pouvez envoyer cette lettre type et la personnaliser en ajoutant votre message (facultatif), en renseignant les champs ci-dessous et en cliquant sur “envoyer”. Cela prend moins de 30 secondes… Le professeur de Manosque, au courant de cette initiative, mérite bien cela !

[Action!] Invitez-vous au “débat” sur “l’exercice du pouvoir de l’Eglise” de mardi 18h
Download PDF

Le très progressiste Mgr Defois (archevêque émérite de Lille), le frère Hervé Legrand (un dominicain professeur émérite de théologie à l’Institut Catholique de Paris, favorable à l’ordination des femmes), Anne Soupa et Christine Pedotti (fondatrices du Comité de la Jupe et de la Conférence des baptisé-e-s [sic] de France, adeptes de la théorie du genre), Eric Fassin, sociologue spécialisé dans la politisation des questions de genre et de sexualité, professeur agrégé à l’Ecole Normale Supérieure, ont prévu de se retrouver

mardi 7 décembre de 18h à 20h

au siège des Editions du Cerf,

29 boulevard de La Tour-Maubourg

75007 Paris

Métro La Tour-Maubourg (ligne 8.) ou Invalides (lignes 8 et 13, RER C). Bus 28, 63, 69.

pour débattre de

l’exercice du pouvoir dans l’Eglise

Riposte-catholique.fr vous invite à perturber ce “débat” entre partisans de la culture de mort qui se réclament abusivement du catholicisme.

Thibaud COUPRY

Envoyez un message de soutien à Mgr Léonard !
Download PDF

Monseigneur

Dans la tempête médiatique que vous traversez, je tiens à vous assurer de mes prières.

Les diverses polémiques qui se sont succédées ces derniers jours m’ont paru extrêmement choquantes.

Mais je crois que, plus que votre personne, c’est le discours même de l’Eglise sur la sexualité et sur l’amour humain qui est visé. On le constate un peu partout en Europe, différents lobbies travaillent activement à la marginalisation du catholicisme, voire à l’interdiction  pure et simple de son discours moral.

C’est une grande consolation pour nous, fidèles catholiques, de savoir que vous ne cédez ni ne cèderez pas à ces lobbies. Vous manifestez ainsi pour notre édification que vous n’avez pas reçu la mission de plaire aux médias et aux belles consciences auto-proclamées d’une société à la dérive et que vous êtes l’un des évêques qui savent qu’ils ont reçu le mandat d’éclairer les consciences par la loi divine et la loi naturelle. Merci pour cela Monseigneur !

Puis-je ajouter que l’attitude de certains représentants du clergé catholique, hurlant avec les hyènes, comme le triste abbé Ringlet, m’a particulièrement indigné ?

Loin de ce tintamarre médiatique, nous, fidèles catholiques, prions avec ferveur pour recevoir de Dieu des évêques saints et courageux pour la défense de l’Église et aussi de la Cité.

Prénom Nom

PS : j’adresse une copie de ce message aux chargés de communication de la conférence épiscopale, ainsi qu’à la congrégation des évêques à Rome.

L’AGRIF porte plainte pénale pour que cesse le scandale de la rétrospective Larry Clark
Download PDF

Communiqué

Logo Agrif Ce 8 octobre 2010 et jusqu’au 2 janvier 2011, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris expose une rétrospective du photographe américain Larry Clark.

A l’ouverture de l’exposition, une permanente de l’AGRIF s’est rendue avec l’un de nos avocats pour s’assurer de son illégalité préalablement à toute action judiciaire.

Ce qu’ils y ont vu dépasse l’entendement : il s’agit ni plus ni moins que d’une exposition pornographique mettant en scène des mineurs que l’on justifie bien entendu au nom de l’art moderne.

Cette rétrospective est consacrée à l’adolescence. On y voit donc des photos d’adolescents, dont beaucoup à peine pubères, qui se droguent, qui miment des suicides, qui sont représentés nus dans des scènes d’une étonnante laideur, d’une grande vulgarité et d’une rare obscénité.

Surtout, de nombreuses photographies mettant en scène des adolescents et des adolescentes, sortant à peine de l’enfance pour certains, sont explicitement pornographiques.

Comme pour l’infâme exposition de « l’Infamille » à Metz, qui a donné lieu à ouverture d’une enquête préliminaire, l’AGRIF a décidé d’agir.

En effet, cet objectif est contenu depuis l’origine dans les statuts de l’AGRIF qui « entend lutter contre le racisme anti-français et anti-chrétien, l’étalage public de la pornographie et tout ce qui porte notamment atteinte à la dignité de la femme et au respect de l’enfant ».

Les organisateurs ont cru se protéger d’une interdiction judiciaire et même de poursuites pénales, en se fondant sur le seul article 227-27 du Code pénal, issu de la loi du 5 mars 2007 sur la protection de l’enfance qui réprime les messages à caractère violent ou pornographique s’ils sont « susceptibles d’être vus par un mineur ». D’où l’interdiction aux moins de 18 ans dont plusieurs bonnes consciences se sont d’ailleurs émues.

Cependant, ils n’ont tenu aucun compte de l’article 227-23 du Code pénal modifié par la même loi du 5 mars 2007 sur la protection de l’enfance qui punit de la peine de 5 ans d’emprisonnement et de 75.000 € d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit, l’image ou la représentation d’un mineur à caractère pornographique.

Dans n’importe quel État civilisé, cette exposition eût été interdite.

Dans n’importe quel État de droit, les pouvoirs publics feraient fermer cette exposition séance tenante et engageraient des poursuites pénales.

C’est pourquoi l’AGRIF, qui constate qu’elle est encore bien seule, a chargé l’un de ses avocats de porter plainte pénale entre les mains du Procureur et d’engager toute action judiciaire pour que cesse immédiatement le scandale de ces gravissimes infractions pénales commises dans la capitale.

Soutien total à l’AGRIF. Que vous pouvez aider en envoyant vos dons à cette adresse : 70 bd Saint Germain 75005 PARIS.

Thibaud COUPRY

Supplique à Mgr Podvin
Download PDF

Monseigneur,

J’ai pris connaissance avec étonnement de vos propos sur l’échangisme tenus sur Europe 1 le 12 septembre.

Bien que cela vous éloigne en effet de la raison de votre venue sur cette antenne, vos explications m’ont semblé confuses et je n’ai même pas entendu de votre part une condamnation nette de cette pratique dégradante.

Comme beaucoup de fidèles catholique français, une parole nette et claire, une véritable parole sacerdotale ou épiscopale, qui n’hésite pas à offrir la vérité naturelle et surnaturelle dont l’Eglise catholique est dépositaire, me manque parfois cruellement. Je dois vous avouer que vos quelques phrases sur ce sujet n’ont pas comblé ce manque.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir me préciser que vous tenez effectivement l’échangisme pour une pratique violant la loi naturelle et la sainteté du mariage chrétien et que ces deux raisons suffisent amplement à un prêtre catholique pour la réprouver.

Je vous prie d’agréer, Monseigneur, l’expression de mes sentiments respectueux.

Le diocèse d’Auch veut “transmettre l’essentiel” avec la franc-maçonnerie, les protestants, les juifs et les musulmans…
Download PDF

« Transmettre l’essentiel » ! Tel sera le thème de la « rencontre interreligieuse et philosophique » qui, pour la septième fois depuis 1998, va réunir dans le Gers des représentants de toutes les religions mais aussi de la franc-maçonnerie et de la Ligue de l’enseignement.

Le rendez-vous est fixé à Auch le 23 septembre à 20h30. Les 300 personnes attendues à la Maison de Gascogne verront autour de la table des représentants de l’Eglise catholique, de la communauté réformée du Gers, de l’islam, de l’Union bouddhiste du grand Sud-Ouest, de la communauté évangélique pentecôtiste du Gers, du fond social juif unifié, mais aussi de la Grande loge nationale de France (GLNF) et de la Ligue de l’enseignement de Haute-Garonne.

La Ligue de l’enseignement promet qu’elle ne fera pas de prosélytisme

André Boudou, son président, a expliqué simplement cette démarche hier : « Il ne s’agit pas de faire du prosélytisme mais de dire comment nous vivons ensemble, avec ou sans référence religieuse, et de créer le débat pour s’informer. » Leurs valeurs communes ? Tous la résume en un mot : « C’est l’humain. » L’humain visible et autonome alors, car personne n’ignore la rôle de la franc-maçonnerie dans le combat des militants de la culture de mort pour la légalisation de l’avortement.

Aller plus loin mais pas dans la vérité…

Jean-Pierre Mayeux, de la GLNF, ajoute : « Ce qu’on essaie de faire à Auch, c’est d’aller plus loin dans la rencontre, plus loin dans le respect, et donc plus loin dans la laïcité tout en restant soi-même. » L’Eglise reste-elle elle-même en ne rappelant pas le péché grave que constitue pour un catholique l’appartenance à la franc-maçonnerie ? « L’objectif [n’étant] pas de conclure » suivant le dogme maçonnique de la vérité impossible à atteindre, que vient faire Mgr Gardès dans cette galère, lui qui a comme mission d’enseigner, de sanctifier et de gouverner ? Et la nouvelle évangélisation dans tout ça ? Si nous croyons que le Christ est LA Vérité, qu’attendons-nous pour en parler à nos frères juifs, musulmans, bouddhistes, etc ? « Transmettre l’essentiel » n’est-il pas simplement transmettre la Parole et l’Enseignement de l’Eglise ?

Nous avons contacté le diocèse d’Auch mais « Mgr Gardès ne parle qu’aux télévisions et aux journaux ». Les blogs ont le droit au répondeur du service communication ou aux coordonnées du pasteur de la communauté réformée du coin…

Arthur Leroy (via La Dépêche et Contre-Info)

[ACTION !] Le scandale Nourrichard doit cesser !
Download PDF

Mgr Nourrichard, évêque d’Evreux, qui a maintes fois manifesté son sectarisme progressiste, vient de franchir les bornes du tolérable: il a assisté – participé? – à des “ordinations” de femmes anglicanes! Au moment même où Rome tend les bras aux fidèles anglicans troublés par de telles “ordinations” si manifestement contraires à toute la Tradition. Il faut absolument que les fidèles manifestent leur opposition déterminée à une telle provocation délibérée, attentatoire pour le sacrement de l’ordre. Nous invitons donc nos lecteurs à envoyer cette supplique au cardinal Ouellet, préfet de la congrégation pour les Evêques, pour le supplier de mettre fin à ce scandale:

Eminence,

C’est avec stupéfaction que j’ai appris que Mgr Nourrichard, évêque d’Evreux, avait assisté à des « ordinations » de femmes anglicanes.
L’assistance – sans réserve critique apparente – à des « ordinations » anglicanes est déjà singulièrement problématique pour un évêque catholique, puisque l’Eglise ne reconnaît pas la validité de ces ordinations, au moins depuis la lettre Apostolicae curae de Léon XIII (1896).

Mais, quand, en outre, il s’agit d’« ordinations » de femmes, dont nul n’ignore qu’elles sont l’une des causes de l’explosion de la « Communion anglicane », on ne peut comprendre cette participation que comme une provocation délibérée et un détournement monstrueux de la mission épiscopale d’enseigner, sanctifier et gouverner.

C’est pourquoi je supplie Votre Eminence de bien vouloir faire cesser ce scandale. Nous ne pouvons pas laisser croire qu’il n’existe aucune différence de nature entre une ordination catholique et ce type de célébration sans validité sacramentelle.

PS : j’adresse également cette supplique en copie au cardinal Vingt-Trois, président de la Conférence épiscopale de France et à Mgr Ventura, nonce apostolique à Paris.

L’art d’exploiter les médias à des fins militantes et… catholiques !
Download PDF

Traduction et adaptation d’un petit manuel rédigé, à l’origine, à destination des militants écologistes nord-américains :

Manuel d’apostolat médiatique

Thibaud COUPRY (merci à L’Apostolat médiatique pour les nuls)

Soutenez la RAI !
Download PDF

La télévision publique italienne a de nouveau diffusé le film homofou “Brokeback Mountain” sans les scènes de sexe homosexuelles. Des extrémistes “gays” appellent à inonder de courriels de protestation la RAI (community[at]rai.it). Vous aussi, envoyez un petit mot si possible en italien (Google traduction) à cette adresse mais pour les remercier d’avoir préservé l’Italie et les Italiens de scènes homosexuelles. Ecouter les lobbies homos ? Autant faire de la pub pour le SIDA !

Thibaud COUPRY

L’abbé Spinoza a besoin de nos prières !
Download PDF

L’abbé Spinoza nous demande à chacun de bien vouloir offrir une petite dizaine de chapelet pour la commission de sécurité qui se tiendra demain à 9h30. L’ouverture de L’Angélus en dépend !

AL

[ACTION] M. Minc, rétractez-vous !
Download PDF

Monsieur,

J’ai pris connaissance de vos propos tenus sur France Inter le 25 août dernier attaquant le pape Benoît XVI.

Je les trouve parfaitement scandaleux. A vous entendre, aucun Allemand n’aurait plus le droit de parler d’immigration, au motif que c’est en Allemagne qu’ont été organisés les crimes du régime national-socialiste.

Mais vous savez fort bien que tous les Allemands n’ont pas été favorables à ces crimes et qu’en l’occurrence, la famille Ratzinger s’est opposée à l’embrigadement de ses enfants dans les organisations de jeunesse du régime hitlérien. Vous admettrez sans doute qu’il était un peu plus courageux de combattre l’idéologie nazie en Allemagne dans les années 1930 qu’en France au XXIe siècle!

J’ajoute que vos propos insultants pour le Pape insultent aussi tous ceux qui lui reconnaissent une autorité morale, à commencer par les catholiques.

J’ose espérer que vos mots ont dépassé votre pensée et que vous aurez l’honnêteté de les rétracter.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

[Votre prénom + votre nom]

PS : j’envoie ce courriel en copie au journaliste Guillaume Erner face à qui vous avez tenu ces propos. [Votre message personnalisé]

Les propos haineux d’Alain Minc provoquent un tollé
Alain Minc insulte Benoît XVI et le traite d’ « héritier » du régime nazi
Pour être tenus au courant de nos actions, abonnez vous à la lettre d’information de Riposte-catholique. C’est gratuit (un envoi par semaine) !

Côme Dubois

Les familles américaines vont boycotter The Home Depot
Download PDF

Depuis plusieurs années, The Home Depot apporte un soutien financier et même logistique aux manifestations d’activistes homosexuels sur les axes principaux des villes américaines. Et l’entreprise n’a pas l’intention de cesser!

“A la fin de la journée, nous n’allons pas… interdire à nos associés de s’impliquer dans les gay pride” explique Stephen Holmes, porte-parole de l’entreprise. Ce dernier sait très bien que le problème n’est pas les engagements militants des associés de The Home Depot à titre personnel et durant leur temps libre mais le fait qu’ils participent à ces marches militantes en tant que représentants, en tant qu’ambassadeurs de l’entreprise.

Rejetant plusieurs demandes formulées par l’American Family Association (AFA) de ne pas prendre parti dans la guerre culturelle qui oppose les partisans de la vie et de la famille à ceux de l’avortement et des parodies homosexuelles de mariage, The Home Depot a choisi de soutenir et de participer à de nombreux défilés et festivals homosexualistes. Plus grave, The Home Depot y entraîne délibérément de jeunes enfants, exposés à l’attitude lascive et vulgaire d’homosexuels et d’adeptes du cross-dressing.

L’objectif de toutes les organisations homosexualistes soutenues par The Home Depot est la légalisation du “mariage” homosexuel. L’American Family Association vient de lancer la plate-forme BoycottTheHomeDepot qui permet de constater l’étendue du soutien de The Home Depot au lobby homosexuel et à ses folles revendications.

“La vérité, c’est que [rester simplement neutre] va a l’encontre de notre culture “inclusive”, c’est notre position” explique Stephen Holmes, porte-parole de The Home Depot.

Voyez par vous-même. Les photos diffusées par BoycottTheHomeDepot.com, prises durant de récents événements homosexualistes soutenus par The Home Depot, montrent :

  • Des enfants encouragés à visités des sites “gays” très portés sur le sexe (pléomasme)
  • Des employés utilisant les moyens de l’entreprise, notamment ses biens immobiliers, pour soutenir les parodies homosexuelles de mariage.
  • Des employés de The Home Depot défilant dans des gay pride, vêtus aux couleurs de leur entreprise.

L’American Family Association appelle ses adhérents et sympathisants à signer une promesse de boycott sur la plate-forme BoycottTheHomeDepot.com, à contacter le gérant de leur magasin pour lui faire savoir qu’ils n’iront plus faire leur course chez The Home Depot tant que l’entreprise soutiendra le lobby homosexuel, à imprimer la pétition et à la distribuer le dimanche au catéchisme et à la sortie de leur lieu de culte. Et bien sûr à partager l’information sur Facebook.

The Home Depot n’est pas implanté en France mais que nos lecteurs n’hésitent pas, par solidarité avec les familles américaines, à signer la pétition de l’AFA. Nous vous tiendrons informés de l’actualité de cette mobilisation outre-Atlantique contre la culture de mort.

Arthur Leroy

Avec Eléonore, demandez à l’Etat d’investir dans la recherche et de protéger les enfants trisomiques du DPI
Download PDF

Avec le Collectif des Amis d’Eléonore, demandez à l’Etat :
– de financer la recherche et la mise au point d’un traitement de la trisomie 21,
– de ne pas élargir la détection de la trisomie 21, lors d’un DPI (diagnostic préimplantatoire), dans les prochaines lois de bioéthique.

Lire aussi :
SOS Racisme chromosomique
Les Gaulier en goguettes

Arthur Leroy

Scandale à Chalon-sur-Saône ! Le Père Boyer défend le “mariage” homosexuel et les gay pride
Download PDF

sur RCF !

Extrait de sa chronique intitulée “Respect pour les homosexuels !”:

Je crois qu’inexorablement tous les pays d’Europe devront adopter une législation respectant les mêmes droits pour tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle. L’Église peut s’opposer, rejeter, cela se fera comme au Portugal. Ce serait plus intéressant de formuler des paroles de respect, d’écoute, de compréhension. Cela serait plus évangélique. Sans compter que je connais des hommes ou des femmes homosexuels qui vivent leur foi, qui cherchent à suivre comme tout disciple le chemin de Jésus, qui vivent une vraie relation intérieure à Dieu.

Dans les semaines qui viennent, des « gay-prides » vont se vivre en France. Ne nous arrêtons pas à l’excentricité [sic!] qui sera manifestée mais travaillons au respect de chacun dans toutes les dimensions de son être et apprenons à vivre dans une vraie fraternité avec tous.

Le “Père” Stéphane Boyer fait semblant de ne pas comprendre l’enseignement de l’Eglise qui ne rejette personne, seulement le péché (et l’acte homosexuel en est un). Totalement acquis à la théorie du genre, confondant obscénités et cathophobie avec “excentricité”, il “oublie” de demander du “respect” pour les enfants, les familles.

Pour demander l’expulsion de ce militant de la culture de mort de RCF (la radio diocésaine!) : 03 85 38 60 18, a[email protected] ou [email protected]. Pour avertir l’évêque du lieu (Mgr Benoît Rivière) de ce scandale : [email protected].

Thibaud COUPRY

Pour Roselyne Bachelot, l’avortement n’est même pas un mal nécessaire mais un bien – Mgr Delmas, nous vous supplions de prendre la parole !
Download PDF

On me signale ces propos inadmissibles de Roselyne Bachelot le 15 juin dernier au Sénat. Le ministre de la Santé répondait à une question orale sur l’avortement. Sa réponse est celle d’une fanatique de l’avortement : même Simone Veil à qui on doit la loi de 1975 considèrent l’avortement comme un mal. Il faut noter que deux sénatrices UMP (Mesdames Hermange et Dupont) ont courageusement protesté au cours de cette séance ahurissante. Honneur à elles !

Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ministre. – Très tôt, je me suis engagée dans la défense de la cause des femmes : nous avons mené de nombreux combats pour que les femmes disposent de leur corps, accèdent à la contraception et à l’IVG. Dans ce combat difficile nous avons remporté de belles victoires, comme la loi de 1975, que l’on doit à la figure lumineuse de Mme Veil. Je salue aussi le combat un peu isolé de Jean Mézard. La violence des débats d’alors nous étonne. Heureusement, les choses ont évolué.

L’IVG est présentée comme un mal nécessaire. Je ne m’associe pas à cette présentation négative. La loi de 2001 a adapté l’IVG mais il reste à s’assurer de son application. Le rapport de l’Igas, rédigé à ma demande, indique que la France est au premier rang mondial pour la couverture contraceptive. L’IVG reste stable et notre taux de fécondité est parmi les plus hauts en Europe : nous n’avons pas donc de culpabilité à avoir. Je préfère d’ailleurs, en souvenir de nos combats, conserver le mot « avortement », plutôt que cet « IVG » de bon ton.

En 1975, une grossesse sur deux n’était pas désirée, nous sommes à une sur trois ; 40 % des conceptions non désirées donnaient lieu à un avortement, nous en serions à 60 %…

Nous devons lutter contre l’échec de la contraception. Il faut renforcer la formation des médecins pour qu’ils puissent offrir à chacune une solution individualisée. Des négociations sont en cours pour rembourser le patch et l’anneau. Cinq pilules de dernière génération sont remboursées. Certaines de ces pilules répondent du reste surtout à une démarche commerciale, y compris le non-remboursement.

L’Igas a proposé une co-prescription de la contraception d’urgence avec la contraception habituelle, j’ai fait mettre à l’étude cette proposition.
Nous avons relancé les campagnes sur la contraception, avec l’Inpes qui fait un travail remarquable ; un site internet dédié aide les femmes à bien choisir leur méthode contraceptive. Je travaille en direction de l’école, avec M. Chatel. Les Maisons des adolescents seront des lieux d’information et de dialogue.
Nous prenons des mesures spécifiques en direction de l’outre-mer. Les crédits allant à l’éducation sexuelle et à la prévention sont reconduits : je salue les centres du Planning familial, leur implication est exemplaire pour assurer la gratuité et la confidentialité de la contraception. J’ai demandé à l’Igas de me faire des propositions pour les conforter. Les crédits qui sont attribués aux associations travaillant en ce domaine ne seront pas réduits.

Pour améliorer l’accès à l’IVG j’ai fait relever le forfait au niveau du coût, ce qui représente en moyenne un doublement.

Loin de moi, madame Hermange, de ne pas respecter le parcours des parents qui poursuivent la grossesse d’un enfant dont est avéré le handicap ou la mort prochaine. Mais la grossesse non désirée est une souffrance, l’avortement est un moyen de diminuer cette souffrance.

Je souhaite la mise en place d’un cahier des charges pour l’IVG médicamenteuse.

La mission parlementaire sur la bioéthique comme le Comité consultatif national d’éthique sont favorables à la recherche de la trisomie 21 dans le cadre du diagnostic préimplantatoire. Compte tenu de la fréquence de la maladie, les cas d’avortement seront très rares du fait de ce diagnostic. Je n’imagine pas que l’on procède autrement.

Mme Bernadette Dupont. – Je ne puis en entendre davantage ! (Mme Bernardette Dupont manifeste son désaccord en quittant la salle de séance)

Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ministre. – L’accès aux IVG sera un critère d’évaluation des ARS. Nous sommes passés de 170 000 à 110 000 IVG instrumentales, la tendance à la baisse se poursuivra avec le développement des IVG médicamenteuses, qui représentent déjà la moitié des IVG.

Nous comptons 625 centres d’orthogénie en France, dont 118 en Ile-de-France et 23 à Paris. Ils réalisent en moyenne une IVG par jour ; les écarts sont très importants, de zéro à plus de 2 000 par an selon les centres.

En Ile-de-France, aucune fermeture de maternité, pour raisons de sécurité, ne menace l’accès à la contraception et à l’IVG grâce à l’existence de centres de peri-natalité proches, intégrant des centres d’orthogénie. Le projet stratégique de l’AP-HP pour l’est parisien concerne Trousseau, Tenon et Saint-Antoine, avec l’ouverture d’un GCS Trousseau-les Bleuets, au centre d’orthogénie duquel le centre de Tenon sera rattaché tandis que le site de Saint-Antoine poursuivra à moyens constants, pour faire 750 à 800 avortements par an, et que celui de la Pitié-Salpêtrière passera, à compter de septembre 2011, d’une capacité de 250 à 1 300 IVG par an, dont 900 chirurgicales.

Notre combat est un combat pour la santé des femmes, pour leur liberté. Dans le système de santé que vous m’aidez à organiser, je veux que les femmes aient toute la place qui leur revient ! (Applaudissements à gauche et sur quelques bancs à droite).

[ACTION !] A l’aide du formulaire infra, envoyez ce message à Mgr Delmas, l’évêque d’Angers où est élue et implantée Roselyne Bachelot :

“Monseigneur,

Comme les rédacteurs du site Riposte catholique, nous avons lu avec stupeur et effarement les propos de Mme Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, dénonçant le 15 juin dernier au sénat une conception “négative” qui verrait dans l’avortement un “mal nécessaire”.

Il était déjà pénible pour des catholiques de voir dans l’avortement un mal nécessaire, quand, dans l’immense majorité des cas, l’accueil des femmes en détresse suffirait à les aider à garder leur bébé. Mais il faudrait à présent, pour le gouvernement, y voir un bien !

Cette banalisation du mal, proprement totalitaire, a, me semble-t-il, pour cause première le silence des opposants à la culture de mort – et, en premier lieu, hélas, celui des évêques. C’est pourquoi, pour les innocents à naître ainsi assassinés une deuxième fois par le cynisme effarant d’un ministre de la Santé (sic!), pour les fidèles désemparés, et même pour Mme Bachelot qui – j’ose en tout cas l’espérer pour elle – ne sait pas ce qu’elle dit, nous vous supplions, Monseigneur, vous qui êtes son pasteur, de parler.

Nous vous supplions de rappeler la réalité du “crime abominable” et son incompatibilité radicale avec une vie chrétienne.

Comptant sur votre charité pastorale et sur votre courage, je vous prie d’agréer, Monseigneur, l’expression de mon respect filial.”

Arthur Leroy

Addendum 29/06 : le compte rendu intégral des débats (merci à F.)

SCANDALE ! La société Home Depot expose des enfants aux défilés obscènes des gay-pride
Download PDF

Selon le site de la “2010 Southern Maine Pride“, la société The Home Depot, Inc est un des sponsors majeurs de cette gay pride. Mais financer et parader au milieu des militants homosexuels ne suffit pas à l’entreprise de distribution d’équipements de la maison.

En effet, The Home Depot s’est aussi engagée comme vendeur du “festival” et a organisé des ateliers pour… enfants en pleine gay pride !

The Home Depot approuve et encourage donc la présence d’enfants à cet événement qui les expose à la vue de travestis et d’homosexuels activistes, dont la vulgarité et l’obscénité sont bien connus.

Et ça n’est pas la première fois comme en témoigne le soutien financier et la participation de l’entreprise à la gay pride de Boston en 2010.

L’American Family Association (site) appelle ses adhérents et sympathisants à agir en envoyant un courriel de protestation à Home Depot pour qu’ils fassent savoir à l’entreprise leur opposition à la présence d’enfants aux rassemblements homosexuels.

“Après avoir envoyé votre courriel, merci de prendre le temps de téléphoner à Home Depot. Brad Shaw est le vice-président des relations publiques de la société. Son numéro direct est le 770-384-5350” demande Tim Wildmon, le président de l’American Family Association.

Arthur Leroy

Prions pour les jeunes du Hellfest !
Download PDF

On nous signale cette initiative :

Nous proposons à tous les chrétiens de notre jolie planète, en parallèle bien sûr aux adorations, Messes et chapelets organisés partout en France, de prendre en charge, du dimanche 13 juin au lundi 21 juin 2011, un jeune de la Hellfest, soit un triste musicien ou chanteur, soit un spectateur paumé, par la prière de trois JE VOUS SALUE MARIE quotidiens de tout notre cœur avec l’intention suivante : demander à Jésus ressuscité de venir combler de son Amour les blessures de ce jeune que l’on prend en charge.
Cette chaîne de cœur à cœur est simple puisque nous sommes les petits messagers de trois Je vous salue Marie, et forcément efficace puisque le Christ est l’Amour tout puissant qui soigne et qui nourrit !
Cette chaîne court à travers la France, mais aussi l’Allemagne, la Suisse, le Liban, la Syrie et le Sénégal. Faisons-la voler ailleurs encore en faisant suivre ce mail à tous nos proches et amis… Trois Je vous salue Marie: une ame gagnée à l’Amour… par la Grâce de Notre Seigneur.

La prière des enfants étant la preferee du Coeur Sacré… faisons prier nos enfants avec nous. Resurexit !

Thibaud COUPRY

[ACTION] Kronenbourg doit cesser de sponsoriser le Hellfest !
Download PDF

En moins de 30 secondes, dites votre mécontentement à la direction de Kronenbourg et faites tourner !

Madame, Monsieur,

je vous écris pour vous dire ma déception de voir votre entreprise s’associer publiquement au Hellfest cette année encore. Ainsi, vous indiquez que vous cautionnez la programmation, qui n’a jamais été aussi violente et haineuse que cette année.

Cela ne vous dérange pas de contribuer à l’équilibre financier d’un festival accueillant Urgehal qui appelle à « tuer tous [les chrétiens] » , à « brûler leurs putains d’églises » et à « profaner leurs saints putains de cimetières » (Supreme Blasphemy) ?

Quand Marduk appelle à « tuer le prêtre » (Jesus-Christ sodomized), vous approuvez ?

Quand Hipocrisy demande aux croyants de « crever » et appelle à « [détruire] le prêtre » (Jesus fall), vous applaudissez ?

Vous préférez peut-être Slayer qui exige la « destruction de l’église » et prévient : « nous brûlerons la croix » (Hauting the Chapel) ?

Ou Bloodbath – « Tuez-les tous [les chrétiens, NDLR], ils doivent mourir » (Cancer of the soul) ?

Ou Dark Funeral qui annonce que « le sang chrétien va tomber sur le sol » (The arrival of Satan’s Empire) ?

Des propos tout sauf isolés, complètement haineux et illégauxIl ne s’agit pas de liberté d’expression.L’incitation aux meurtres, aux destructions d’édifices religieux et aux profanations de tombes est un délit pénal en France. Et vous, vous associez votre image et vos moyens à une telle dérive !

Je vous demande de faire comme Van’s, E. Leclerc, ou Coca-Cola l’année dernière, c’est-à-dire de cesser votre partenariat avec le Hellfest tant que celui-ci accueillera des groupes extrémistes et haineux. Vous êtes le dernier sponsor très grand public du festival et vous avez une responsabilité à cet égard : en tant qu’entreprise citoyenne, vous vous devez de dénoncer et de condamner les appels à la haine, aux suicides et aux meurtres, aux destructions de lieux de culte et aux profanations de tombes formulés par ces groupes. Vous avez le devoir de vous désengager d’un tel festival. J’en appelle à votre bon sens !

Je vous remercie par avance pour votre réponse,

PS : merci de ne pas me parler de second degré. Vous savez très bien que demander aux musulmans ou aux juifs de « crever » ou appeler à « tuer l’imam ou le rabbin » serait assimilé à juste titre à de l’islamophobie ou à de l’antisémitisme.

<a href=”http://form.mobilisation-catholique.fr/view.php?id=31″ mce_href=”http://form.mobilisation-catholique.fr/view.php?id=31″ title=”Kro doit cesser son partenariat avec le Hellfest !”>Kro doit cesser son partenariat avec le Hellfest !</a>

Traduire le site »