Le cardinal Jean-Louis Tauran est mort. RIP

Download PDF

La nouvelle est tombée cette nuit : le cardinal Jean-Louis Tauran, âgé de 75 ans, cardinal français de la Curie romaine, président du conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, est décédé.

 Licencié en philosophie et en théologie, docteur en droit canonique, il est devenu prêtre à Bordeaux en 1969, à l’âge de 26 ans. Il fut vicaire dans une paroisse bordelaise (sainte Eulalie) avant d’être appelé en 1975 dans les services diplomatiques du Saint-Siège. Il a ainsi servi dans les nonciatures apostoliques de la République dominicaine, puis du Liban, avant de représenter le Saint-Siège auprès de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

En 1988, il est nommé sous-secrétaire du Conseil pour les affaires publiques de l’Église. Polyglotte, il est nommé Secrétaire pour les relations du Saint-Siège avec les États à la Secrétairerie d’État et archevêque in partibus de Thélepte en 1991. Il est consacré évêque par le pape Jean-Paul II le 6 janvier 1991. Il devient alors le plus jeune prélat à la tête de la diplomatie vaticane de l’époque contemporaine de l’Église catholique.

Créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 octobre 2003 avec le titre de cardinal-diacre de S. Apollinare alle Terme Neroniane-Alessandrine, il est nommé cardinal archiviste et bibliothécaire.

Le 1er septembre 2007, il devient président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux. Ses déclarations en ce sens n’étaient pas du meilleur goût et mériteraient d’être corrigées.

 Il est par ailleurs membre de la deuxième section de la Secrétairerie d’État, de la Congrégation pour la doctrine de la foi, de la Congrégation pour les Églises orientales, de la Congrégation des évêques, du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et du Tribunal suprême de la Signature apostolique.

Le 21 février 2011, au cours d’un consistoire, Benoît XVI confirme sa nomination comme cardinal protodiacre. Le 13 mars 2013, à l’issue du conclave chargé d’élire un successeur au pape démissionnaire Benoît XVI, il prononce la célèbre formule latine Habemus papam, annonçant au monde l’élection du cardinal Jorge Mario Bergoglio sous le nom de François.

Le 20 décembre 2014, il est nommé camerlingue de la Sainte Église romaine par le pape. Il prête serment le 9 mars 2015 au cours d’une célébration en la chapelle Urbain VIII du Palais apostolique.

Le cardinal Jean-Louis Tauran souffrait de la maladie de Parkinson.