Mgr Percerou adresse une fin de non-recevoir aux Scouts d’Europe

Download PDF

Suite à la lettre ouverte de l’Association des Guides et Scouts d’Europe à Mgr Percerou, président du conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes et évêque de Moulins, où il existe une antenne du MRJC (est-elle financée par le diocèse ?), dans laquelle l’association s’étonnait que la jeunesse de France soit représentée par un membre du MRJC, dont la ligne religieuse est au moins ambiguë sinon clairement en décalage avec la doctrine de l’Eglise, et qu’aucun scout ne soit envoyé à Rome pour le pré-synode des Jeunes, Mgr Laurent Percerou (qui fut prêtre accompagnateur de l’Action Catholique Ouvrière et de la Mission Ouvrière, de septembre 2005 à juin 2011) a écrit aux responsables Scouts d’Europe : les grands mouvements de jeunes seront représentés… par l’intermédiaire de leurs fédérations internationales. Circulez, il n’y a rien à voir. Et Nathalie Becquart, directrice du service national pour l’évangélisation des jeunes, enfonce :

“Il y aura donc bien un représentant du scoutisme”.

Mais il ne sera pas français.

Et elle ajoute que Adrien Louandre n’a pas été choisi uniquement en fonction de son appartenance au MRJC.

« On ne pouvait pas, avec trois délégués, représenter la totalité de la diversité des jeunes au sein de l’Eglise ». « Nous avons donc choisi trois jeunes qui étaient investis au niveau local et qui étaient en capacité de porter plus que leur appartenance à un mouvement ou à une sensibilité ».

Baptisé il y a deux ans à l’âge de 20 ans, Adrien a été retenu « car il peut justement difficilement être mis dans des cases ». Sic.

Jeune converti, responsable de l’aumônerie étudiante d’Amiens, cet étudiant en histoire très marqué à gauche (voir plus bas) a consacré un mémoire aux Chrétiens d’Orient. « C’est grâce à la lecture de l’encyclique Laudato si, et parce que les questions concernant l’écologie l’intéressent, qu’il a décidé de rejoindre le MRJC », raconte sœur Becquart.

Adrien Louandre n’était pas au courant du communiqué diffusé par les instances nationales du mouvement, « et ne soutenait pas son contenu ». On aimerait la croire…

Voilà comment La Croix présentait en mars 2017 ce jeune du MRJC :

L’énigmatique référence « Mathieu 25, 35 » ponctue régulièrement les phrases d’Adrien L. 21 ans. Cet énergique chrétien de gauche, comme il se définit lui-même, aime interpeller ses interlocuteurs en brandissant ainsi le verset de l’Évangile : « J’étais étranger et vous m’avez accueilli. » (…) “L’Église devient de plus en plus identitaire parce qu’elle ne se sent plus chez elle, et je peux le comprendre, reconnaît Adrien L. Mais comment peut-on se dire catholique et oublier que notre Église est universelle ?” Ce jeune admire à la fois Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et le pape François, grâce auquel l’Église est selon lui « revenue à ses fondamentaux » d’accueil de l’autre, y compris du plus pauvre.

La CEF souhaite tourner la page de cette polémique afin de permettre aux 300 jeunes attendus à Rome d’exprimer au pape François leurs joies, leurs questions et leurs espérances. Pour notre part, nous ne lâchons pas cette affaire. Ce serait trop facile.

16 comments

  1. Courivaud

    C’est tout simplement un vendu.

    Vivement la dissolution de la CEF, et comme cela il n’y aura plus sa place (si tant est qu’il mérite de rester évêque).

  2. Carolus Magnus

    Et HOP ! C’est la promotion des chrétiens de gauche qui défendent les plantes vertes et se lovent dans la théorie de la libération nouvellement en vogue grâce à Bergoglio…
    C’est sûr que d’après les “chrétiens de gauche” le Christ est venu sur terre pour répandre le marxisme.
    Quand le Vatican reconnaît la nomination de cardinaux hérétiques par le Comité central du parti communiste chinois, comment s’en étonner ?

  3. Hervé Soulié

    Il est important que les fidèles marquent, par le versement qu’ils font au denier de l’église, c’est à dire en le supprimant ou au moins en le réduisant significativement, qu’ils n’apprécient pas que l’on se moque d’eux.
    Le noyau dirigeant de la conférence des évêques a montré son hypocrisie en maintenant l’envoi d’un délégué pro-avortement au prochain synode et en écartant tout représentant du scoutisme.
    Il doit être sanctionné.

  4. Baggio eliane

    Les 3 jeunes choisis ne representent pas la grande majorite des jeunes catholiques de France attirés par l’Evangile, le parler vrai et une certaine radicalité mais certainement pas par l’evangile selon saint marx qui a pourri l’eglise dans les années 70. Je voudrais rappeler à ce jeune en etude d’histoire que Melenchon est un laicard admirateur de Robespierre , grand persécuteur et destructeur de l’eglise catholique, admirateur de Chavez qui a ruiné le Venezuela et de Podemos qui fait ressurgir en Espagne la haine contre le catholicisme. Que cherche t on: à fausser ce présynode des jeunes et à aller à marche forcée vers le politiquement correct.Pourquoi certaines commissions de la Cef, certains mouvements totalements groupusculaires ne rejoignent pas une certaine eglise protestante qui accepte toutes les dérives actuelles dans le domaine ethique. Les catholiques pratiquants en ont assez d’etre trahis et pris pour des vaches à lait. On s’etonne que des Jeunes toujours plus nombreux rejoignent une eglise plus traditionnelle.

  5. allegrovivace

    la CEF tourne la page…
    moi aussi j’ai tourné la page de la CEF dont la quasi totalité des évêques est “modernistes” et a bouleversé (dans la pratique) toute la théologie catholique depuis Vatican II.
    Ils brûlent ce qu’ils ont adoré, sont capables de tout et son contraire par une maîtrise diabolique de la langue de buis. Ils sont biologiquement morts et ont vidé les églises. Qu’ils soient sans descendance spirituelle est notre consolation.
    Par suite, laissons-les à leurs turpitudes et préparons l’avenir dans les rangs Ecclesia DEI et de la FSSPX.

  6. Pingback: Le scandale MRJC continue… ! | prieratempsetacontretemps

  7. Rascol

    Le mouvement scout sera représenté par la Fédération du scoutisme mondial. Les scouts d’Europe n’en sont pas membres parce qu’ils sont issus d’une scission des scouts de France. Mais les scouts seront là.

  8. Rich

    L’Eglise Catholique n’est pas universelle car elle n’est pas du monde, même si elle est envoyée par le Christ au monde pour que tous les hommes reçoivent la Bonne Nouvelle (l’Evangile) et puissent être sauvés. Si les mots inscrits sur son vêtement reflètent sa pensée, il ne sait pas que celui qu’on nomme le Rebelle est Satan et que la liberté se conquiert par l’effort et l’ascèse.

  9. Rich

    C’est vrai que le mot “catholique” veut signifier : universel, mais c’est en devenir pour l’Eglise. Depuis 2 000 ans il y a eu des schismes, et il y en aura, malheureusement, encore. Mais l’Eglise sera purifiée et alors elle sera vraiment universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *