Le Pape à Fatima : y aura-t-il des journalistes dans l’avion ?

Download PDF

Lors des voyages en avion du Pape, des places sont réservées à bord aux journalistes accrédités qui suivent ses visites apostoliques. Cela donne l’occasion, à l’aller comme au retour, de sessions de questions réponses dont les résultats sont parfois périlleux… À l’occasion du centième anniversaire des apparitions de Fatima, le pape François se rendra au Portugal les 12 et 13 mai, mais y aura-t-il des journalistes dans l’avion ? C’est la question qu’on se pose puisque trente journalistes de premier plan ont adressé une lettre de protestation à l’archevêque Angelo Becciu, substitut de la Secrétairerie d’État, à Monseigneur Mauricio Rueda Beltz, préposé aux déplacements du Souverain Pontife, et à Greg Burke, directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. La raison de leur protestation ? Le coût prohibitif du billet d’avion en classe économique exigé des journalistes. Ils ont fait leurs calculs : pour un aller-retour Rome-Lisbonne-Rome, le prix du billet sur des vols commerciaux réguliers de compagnies internationales est de 232 €. Le prix peut être encore diminué si l’on prend des vols de compagnies à bas coût comme Ryanair, Easy Jet, Vueling, etc. Or le Saint-Siège propose des billets à 1 738 € : 650 % de plus que le prix du marché ! Les journalistes pressent le Saint-Siège de reconsidérer ces tarifs exorbitants pour des organes et des agences de presse frappés par la crise économique que connaît la profession. À défaut d’un arrangement, les journalistes se passeront de l’avion du Saint-Père, ce qui alourdira d’autant le coût du voyage pour le Saint-Siège…

5 comments

  1. Cela alourdira le coût du voyage pour le Saint Siège, mais cela soulagera, au moins, l’Eglise d’éventuel “dérapages verbaux” dont on sait ,eux, qu’ils n’ont pas de prix pour le futur!

  2. Courivaud

    Ah tout prendre, on pourrait proposer à Benoît XVI de remplacer François 1er pour les cérémonies car je sais personnellement qu’il est très pris jusqu’à sine die. Et puis comme cela, on sera sûr qu’un pape, même émerite, justifiera de sa présence à Fatima, car lui, il croit à la réalité des apparitions.

    Quant aux journalistes, on s’en moque un peu, vous savez, sauf à proposer un “prix d’ami” à Sandro Magister, peut-être à Andrea Tornielli et c’est peut-être les seuls à qui on peut se fier en ce moment.

    Journalistes français, s’abstenir, Jean-Marie Guénois “included”.

  3. Jacques

    Plutôt que d’aller à Fatima, il ferait mieux de dévoiler le vrai troisième secret de Fatima que La Sainte Vierge avait demandé de rendre public en 1960.
    Peut -on faire encore confiance à cette église qui refuse d’obéir à la Très Sainte Vierge Marie.
    Bien sur que non.
    Moi je mets ma confiance en Dieu, la Sainte Trinité, en Notre Mère à tous mais ni à l’église, encore moins à ce “pape”.
    Prions pour que l’église redevienne catholique.

  4. Pingback: Bravo et merci à l’AF ! Cohn-Bendit et Macron en prison ! Le vote blanc ( ou royaliste ?) en tête ! Le Roi vite ! [ MAJ 30/03] « CRIL17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *