L’enseignement privé doit rester prudent devant les tentatives de contrôle moral de Vincent Peillon

Download PDF

Le 12 décembre 2012, le secrétaire général de l’enseignement catholique, Eric de Labarre, avait adressé un courrier à ses 8 300 chefs d’établissement, leur rappelant la position officielle de l’enseignement catholique – contre le mariage pour tous – et évoquant l’organisation de débats. Vincent Peillon réagit très mal, au risque de rallumer la guerre scolaire…    […]
Itinerarium

2 comments

  1. toubib16

    Mais qu’il la rallume la guerre scolaire ce franc-mac, laïcard extrémiste et bouffeur de curés.
    Il aura plus de 2 millions de personnes dans les rues de la vraie France (pas la sienne) et, ainsi, on se débarassera de tous ces incultes et incompétents qui prétendent nous gouverner.
    Il arrive un moment où tous les moyens de défense sont boins…même les légaux

  2. ankou

    L’enseignement « Catholique » EST aussi Catholique (SURTOUT) ! Ne lui en déplaise !
    Les parents qui mettent leurs enfants dans l’enseignement Catholique connaissent très bien l’orientation de cette enseignement, tandis que pour celui du public nous ne pouvons pas dire qu’il soit impartial !
    Les enseignants du public sont-ils impartiales ?!
    NON !! Ils ne se gênent pas pour faire de l’endoctrinement, et là, ceux du privés Catholique n’aurait pas à en faire autant ? Doivent-ils renier leur foi pour enseigner ? Même dans une école privée.
    Quand vont-ils interdire l’ enseignement chrétien ? Ne serait-ce pas la prochaine étape qui nous attend au nom de je ne sais trop quelle décision d’une personnalité quelconque ?!
    Les bouffeur de curés sont très actifs depuis trop de temps.
    Il est vrai que les apostas sont très virulent envers leurs frères.

    Dieu pardonne, je ne suis pas Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *