Art contemporain : victoire des catholiques d’Ibiza

Download PDF

Plusieurs évêques et responsables laïcs catholiques espagnols ont réussi, par leur vigoureuse protestation, à faire démanteler une exposition blasphématoire à Ibiza avec cinq jours d’avance sur la date de fermeture prévue de l’événement.

Ladite exposition se tenait dans le musée d’art contemporain d’Ibiza, une église désaffectée, l’Hospilalet, qui avaité été cédée à la municipalité socialiste à cette fin, mais à la condition que les exposition qui s’y dérouleraient soient d’abord agréées par le diocèse.

Ce n’avait pas été le cas pour la dernière en date qui montrait notamment des “œuvres” représentant des personnalités religieuses dans des postures obscènes (ainsi Jean-Paul II, sodomisé par un éphèbe).

L’évêque de l’île, Mgr Juan Segura, avait immédiatement menacé les organisateurs de l’exposition de poursuites, avant de mettre fin à la collaboration avec la municipalité. Après quoi il présida lui-même la récitation du chapelet avec nombre de fidèles qu’il remercia alors de leur « adhésion au Christ et à l’Eglise ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *