De la peau au sang : une première prometteuse

Download PDF

Bioedge rapporte que des scientfiques canadiens sont parvenus à « transformer » des cellules de peau humaine en cellules sangines, selon la revue Nature. Cette grande première qui pourrait aboutir à de nouvelles possibilités thérapeutiques est remarquable en ce qu’elle n’a pas exigé l’étape intermédiaire de la réduction à un état de cellules souches pluripotentes, qui sans présenter l’inconvénient – semble-t-il – de passer par ou d’aboutir à la destruction d’embryons, laisse subsister un risque de formation de cellules cancéreuses ou tumorales plutôt que les cellules organiques recherchées.

Les essais canadiens ont abouti à la création de cellules progénitrices (cellules mères qui en se multipliant en produisent d’autres) et de cellules adultes, les deux présentent un intérêt potentiel.

Serait-ce la réponse à la pénurie de produits sanguins ? Une réponse particulièrement intéressante, puisque le sang proviendrait des cellules adultes de la peau du patient lui-même, éliminant totalement le problème du rejet.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *