Droit de garde pour une ex-partenaire lesbienne

Download PDF

J’ai évoqué dans ce blog l’affaire de Lisa Miller, ex-lesbienne qui après sa conversion religieuse et son chang, la ement de style de vie, a voulu garder sa fille biologique et ne pas la confier à la garde de son ex-partenaire. Après plusieurs péripéties judiciaires, la Cour Suprême du Vermont a rejeté la demande de Lisa Miller de voir renversée la décision qui avait transférée la garde de sa fille à son ex-concubine. La question de ses droits parentaux a été purement et simplement évacuée, la Cour s’étant bornée à juger que le transfert était dans l’intérêt de la fillette.

Isabella, 8 ans, avait été conçue par insémination artificielle alors que Lisa Miller était en partenariat civil avec Janet Jenkins. Elle devait la quitter peu après, pour cause d’abus perpétrés, puis retrouver la foi et changer de vie. Elle a par la suite refusé de présenter Isabella pour des droits de visite accordés à Janet Jenkins en invoquant le « traumatisme » qu’ils causaient à sa fille, traumatisme émotionnel attesté par des experts.

A quoi les juges ont répondu par un transfert total du droit de garde.

Selon LifeSite, la jeune femme et sa fille se cachent depuis que cette décision a été prise et Lisa Miller est sous le coup d’un mandat d’arrêt.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *