Grossesses adolescentes en Tchéquie

Download PDF

En Tchéquie, la majorité des jeunes filles enceintes entre 14 et 17 ans a recours à l’avortement : on enregistre à cet âge 105 avortements pour 100 naissances. A titre d’exemple, 941 enfants sont nés en 2004 de jeunes filles âgées de 14 à 17 ans.

L’information a été rendue publique par Renata Kyzlinkova, de l’Institut tchèque de recherche sur le travail et les affaires sociales. De façon caractéristique, elle ne s’inquiète pas du traumatisme causé par ces avortements mais s’interroge sur les raisons qui poussent les jeunes filles à garder leur enfant alors que “la plupart d’entre elles interrompent leur scolarité et risquent d’affronter l’avenir avec de mauvaises qualfications”.

Elles n’aiment pas l’école, cherchent une consolation émotionnelle, craignent de devenir stériles… Chez les jeunes filles roms, s’ajoute le rôle des pères qui dans cette communauté “sont fiers de leur premier enfant”…

Où est le problème ?

Mme Kyzlinkova propose que des programmes d’aide soient mis en place pour les mères mineures. Mais on devine aussi une volonté d'”améliorer” le recours à l’avortement.

Source : ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *