La première d’un documentaire sur l’argent de l’avortement retardée

Download PDF

La première mondiale d’un film documentaire sur l’argent de l’industrie de l’avortement, BloodMoney, a été retardée par les pressions du lobby de l’avortement sur le cinéma qui devait présenter le film pour la première fois, selon ses réalisateurs. Selon le producteur Roman Jaquez cité par The Albany Times-Union un coup de fil reçu de la part de militants qui menaçaient de manifester publiquement aux abords du cinéma Spectrum sur Delaware Avenue à New York si le film devait y être projeté.

Les premières projections devaient avoir lieu mercredi et jeudi dernier, mais Jaquez a dû renvoyer les spectateurs en remboursant ou en échangeant leurs billets.

Le réalisateur David K. Kyle a souligné combien le langage « pro-choix » se révèle hypocrite dans de telles circonstances…

De son côté le propriétaire du Spectrum a déclaré que l’annulation  n’avait rien à voir avec les menaces, sans donner d’autre raison toutefois qu’un accord « amical » avec ceux qui avaient loué sa salle.

La première du film a déménagé vers le Madison Theatre et 20 projections (au lieu de 7 initialement) sont prévues du 14 au 20 mai.

Le film s’intéresse à l’histoire de l’avortement et du planning familial aux Etats-Unis et plus particulièrement à l’argent que génère cette industrie.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *