Le cardinal Cañizares : “Les écoles catholiques doivent être libres et révolutionnaires”

Download PDF

En ouvrant le 3e congrès international de l’enseignement et de l’éducation catholique à l’Université de Valence (Espagne), le cardinal Cañizares a choisi ces mots pour mettre en évidence le fait que l’école catholique ne peut aujourd’hui qu’être à contre-courant : les gens « ne savent plus ce qui est moralement bon et moralement licite ».

Manque de sens de la vie, « oubli de Dieu » : pour le préfet de la Congrégation pour le Culte divin « le monde a besoin d’un changement décisif, sans lequel il n’a pas d’avenir », et les écoles catholiques n’ont manifestement pas su mettre cela en évidence. « 30 % des Espagnols ont été éduqués à l’école catholique…  Nous devons reconnaître que l’école catholique n’a pas su présenter l’alternative », raison pour laquelle il n’y a pas de « répercussion devant tout ce qui se passe dans notre société ».

« On ne peut pas éduquer au sein d’une société qui admet l’avortement », dont les lois vont contre la famille et qui diffuse par la télévision « une vision de l’homme totalement contraire à la personne humaine. » Le cardinal a invité les maîtres à ne pas seulement enseigner, mais à être des témoins cohérents pour pouvoir évangéliser, sachant qu’« au centre de la conception chrétienne de l’école catholique se trouve le Christ et son message de Rédemption ».

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *