Pas assez “multiculti” : à La Haye, la Haute école se passe de sapin…

Download PDF

C’est Noël, mais chut !, il ne faut surtout pas que ça se sache… A la Haute école de La Haye (Haagse Hogeschool), établissement de prestige aux Pays-Bas, la direction s’est aperçue cette année que le corps professoral compte 12 % de « non-Occidentaux », tandis que 30 % des étudiants viennent eux aussi de régions non… Non chrétiennes, bien sûr. Mais ça ne se dit pas non plus.

Eh bien, la direction a donc renoncé cette année, comme elle le faisait jusqu’à Noël dernier, pourtant, à décorer son hall central d’un beau sapin, qui « ne cadre pas avec le caractère international et divers de l’école ». A la place, des guirlandes en papier et des loupiotes électriques, censées illustrer le thème central des fêtes, « chaleur et lumière » (ça ne s’invente pas !) ont du mal à convaincre les étudiants.

Ils ont même été tellement mécontents que certains veulent aller acheter un sapin de leur poche pour décorer l’entrée de leur école. Miracle : le service de communication de l’établissement a fait savoir que cela ne poserait pas de problème, ajoutant que personne ne s’était attendu à une telle agitation : « Apparemment, les étudiants sont quand même plus traditionnels que nous ne le pensions… »

Exit donc le politiquement correct. Mais point trop. Puisque la crèche, qui donne sa raison d’être au sapin, n’est même pas envisagée !

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *