Philippines : l’Eglise catholique contre la promotion de la contraception

Download PDF

C’est leur première déclaration conjointe depuis l’arrivée au pouvoir de Benigno « Noynoy » Aquino III :  les responsables hiérarchiques de l’Eglise catholique aux Philippines a demandé au nouveau chef d’Etat de mettre fin aux programmes gouvernementaux qui font la promotion des moyens contraceptifs artificiels comme un moyen de régulation des naissances. La Conférence épiscopale des Philippines (CBCP) a publié cette déclaration lundi à l’issue d’une assemblée pléniaire de deux jours à Manille, soulignant que ce programme de « promotion de la mentalité contraceptive à travers l’éducation et la pratique médicale est immoral et ne suscitera pas un peuple craignant Dieu, fidèle au caractère sacré de la sexualité, de la vie et de la famille ».

La CBCP espère que le changement de gouvernement sera l’occasion de ce changement d’attitude, après avoir réussi sous le précédent à faire capoter une loi dite de « santé reproductive » qui voulait notamment rendre obligatoire « l’éducation sexuelle » dès la 7e et jusqu’à la fin des études secondaires, même si certains établissements pilotes y sont soumis. Sa déclaration précise :

« L’Eglise s’inquiète toujours des pauvres et les nombreux groupes et institutions de l’Eglise qui aident les pauvres en apportent la preuve. La pauvreté ne sera pas résolue par la promotion de l’éducation et de programmes contraceptifs. L’éducation ne concerne pas seulement les connaissances et les savoir-faire ; elle doit plutôt promouvoir les valeurs qui sont inhérentes à nous autres, Philippins. Les parents ont le droit prioritaire d’éduquer leurs enfants et l’éducation sexuelle doit être donnée à la maison. »

© leblogdejeannesmits.

1 comment

  1. bloup

    Encore une démonstration de la bêtise de l'Eglise… combien de jeunes étudiantes vont encore devoir arrêter leurs études faute de pouvoir éviter une grossesse indésirables ? combien d'enfants vont encore devoir être abandonnés, faute de pouvoir être nourris correctement… juste écoeurant ! Vive la contraception, vive les femmes LIBRES, et vive le sexe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *