Portugal : des eurodéputés pour le « non »

Download PDF

José Ribeiro e Castro, chef du CDS-PP, le parti portugais chrétien-démocrate plutôt à droite, a rendue publique aujourd’hui une liste de 51 députés européens de 16 pays qui ont signé une déclaration contre la dépénalisation de l’avortement au Portugal. Six d’entre eux sont Portugais : outre Ribeiro, il y a un autre CDS-PP et 4 membres du PSD, le parti social-démocrate.

Faisant part de leur « préoccupation », les signataires affirment que « l’on discute aujourd’hui dans la plupart des Etats européens de limites à mettre à la pratique de l’avortement et non de sa libéralisation que nous jugeons anachronique et obscurantiste ».

L’eurodéputé espagnol du Partido Popular, Eugenio Nassarre Goicoechea, a précisé, lors de la conférence de presse organisée à Lisbonne pour présenter cette initiative, que la loi espagnole actuelle, bien que très similaire à celle qui est en vigueur aujourd’hui au Portugal, prévoit comme celle-ci une exception qui tient compte de la santé psychique de la mère pour autoriser des avortements :

« L’expérience espagnole est très négative parce qu’il se produit actuellement une légalisation de fait et une augmentation du commerce des avortements. » Il a ajouté qu’à son sens une libéralisation de l’avortement au niveau européen serait une « catastrophe ».

Nous attendons désormais de disposer de la liste complète des signataires.

Source : ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *