Slovénie : un ministre éjectable

Download PDF

Le ministre slovène du travail a été invité de démissionner à la suite de sa proposition de mettre fin au financement public de l’avortement (légal jusqu’à 10 semaines), déposée il y a dix jours et soutenue par l’Eglise catholique. Ce faisant Janez Drobnic a déclenché un torrent de critique : le Premier ministre slovène Janez Jansa lui a même donné l’ordre de rendre son portefeuille.

« J’estime qu’il n’y a aucune raison pour que je démissionne, et par conséquent je ne démissionnerai pas », a déclaré Drobnic lors d’une conférence de presse. Il s’appuie sur la Constitution slovène qui proclame « l’inviolabilité » de la vie humaine. Seule une décision du parlement pourrait le contraindre à démissionner..

Le ministre cherche en outre à prendre des mesures contre l’implosion démographique annoncée par le taux de natalité catastrophique de la Slovénie (1,25 enfant par femme). L’abandon du financement public de l’avortement est une des 44 mesures auxquelles travaille Janez Drobnic.

Source : ici.

1 comment

  1. Anonymous

    le taux de natalité est catastrophique dans tous les pays de l’est,et depuis des années.
    la population de ces pays,ukraine,russie,roumanie…est en baisse constante,depuis déja fort longtemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *