Traiter le coma grave

Download PDF

Bonne nouvelle pour les personnes souffrant de lésions cérébrales : une équipe de médecins d’Atlanta, Géorgie (Etats-Unis) ont réussi à améliorer la capacité de parole et de mouvement d’un patient qui se trouvait dans un état quasi comateux depuis six ans : grâce à une technique de stimulation du cerveau par des électrodes à implantation profonde, il a pu retrouver la capacité de prononcer des mots cohérents et de bouger son bras gauche.

C’est le genre d’annonce qui oblige à revoir la manière dont on considère les personnes souffrant de lésions graves, comme Terri Schiavo, qu’on laissa mourir de faim et de soif après l’avoir déclarée en état végétatif persistant, alors même qu’elle réagissait à certains stimuli.

Les médecins précisent toutefois que ce traitement a le plus de chances d’être efficace sur une personne qui conserve quelques capacités de réaction et de mouvement ; ils ajoutent qu’il ne sert probablement à rien s’il est administré trop vite après la survenue de la lésion.

1 comment

  1. Il n’était point besoin du résultat de l’implantation des éléctrodes cérébrales pour considérer les comateux comme personnes humaines à part entière et aptes à interréagir avec leur environnement! Que serait-il advenu si les électrodes n’avaient pas “parlé”? Fallait-il envisager un quelconque autodafé de tous les exclus du monde conscient?Je brûle d’impatience de connaître la réponse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *