Un bébé avec trois parents ?

Download PDF

Selon une information rapportée par le site de veille bioéthique australien Bioedge, une équipe japonaise de l’hôpital St Mother de Kitakyushu a mené des expériences visant à « réparer » les ovules de femmes âgées en utilisant des ovules prélevés sur des donneuses plus jeunes, pratique controversée qui pourrait aboutir à la « fabrication » d’êtres porteurs des ADN de trois personnes.

Le cytoplasme des ovules des femmes plus âgées présente souvent des anormalités, ce qui conduit à l’échec de tentatives de fécondation in vitro. Les chercheurs japonais estiment qu’en injectant un noyau d’ovule  de la femme plus âgée cherchent à procréer dans le cytoplasme de l’ovule d’une femme plus jeunes, on élimine ce problème d’autant que des essais expérimentaux menés par leur équipe ont abouti à une « réussite » pour 25 des 31 œufs ainsi traités. Lors de l’injection subséquente d’u spermatozoïde, 7 d’entre eux ont commencé à formé des « embryons au stade précoce » : fécondation réussie, immédiatement suivie de destruction.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *