Premier anniversaire pour Les Petits Ostensoirs : un an de miséricorde pour 16 cercles
Download PDF

Les Petits Ostensoirs ont 1 an !

« Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde »

Voilà un an que les Petits Ostensoirs fleurissent un peu partout dans le monde (France, Espagne, Mexique, USA) ! Le concept s’est propagé, poussé par l’Esprit Saint et avec vous comme relais ! Grâce à vous tous, nous comptons aujourd’hui 16 petits cercles, soit environ 160 enfants qui se confessent chaque mois, contribuant ainsi à réparer le Corps entier de l’Eglise et qui prient aussi pour toutes les personnes ayant du mal à aller se confesser, à se laisser entourer par les bras miséricordieux du Père.

Lire la suite

Avortement : adopter une attitude molle et libérale n’est pas une attitude de miséricorde
Download PDF

On reparle à nouveau de la position de l’Eglise face au douloureux problème de l’avortement. En Belgique ces derniers jours, avec l’étrange position adoptée par les autorités de l’université catholique ( ?) de Louvain, la question refait surface. Aussi je vous propose les réflexions d’un prêtre de la base, qui entend rester fidèle à l’enseignement de Jésus et de son Eglise, et qui dans son ministère pastoral a été amené plusieurs fois à rencontrer des femmes qui ont pratiqué l’interruption volontaire de grossesse.

On nous dit qu’à une Eglise du passé, marquée par la rigidité et le dogmatisme, doit succéder enfin une Eglise tolérante et pratiquant la miséricorde. Il y a en cela une grave erreur de perspective, qui consiste à mal situer ce qu’est la miséricorde dans la vue chrétienne des choses.

L’enseignement de l’Eglise maintient les deux bouts de la corde : vérité et justice, d’une part, miséricorde et compréhension, d’autre part.

Qu’est-ce que l’avortement pour l’Eglise ? Pour le concile Vatican II, l’avortement et l’infanticide sont des crimes abominables ! L’encyclique Evangelium Vitae de saint Jean-Paul II enseigne que l’avortement est le meurtre délibéré d’un être innocent ! Ainsi le souverain pontife, dans son magistère, a tranché une question soulevée depuis un certain temps, dans le sens que l’avortement est une violation réelle du cinquième commandement. Il s’agit bel et bien d’un meutre. Enfin, est-ce une coïncidence ?, le pape François, le 27 mars dernier, au moment où la Belgique s’agitait autour de l’affaire Mercier, a écrit sur son compte twitter : Protéger le trésor sacré de toute vie humaine, de sa conception jusqu’à la fin, est la meilleure voie pour prévenir toute forme de violence.

 

Lire la suite de la tribune du P Simon Noël

Les petits ostensoirs, déjà six cercles en France : la Miséricorde se répand !
Download PDF

Il y a quelques semaines, nous vous faisions la promotion de ces cercles “Les petits ostensoirs”, ces cercles qui incitent les enfants à se confesser régulièrement, et à prier pour la confession de tous les chrétiens (voir l’interview d’Ingrid d’Ussel, l’initiatrice de ce mouvement, et auteur de S’il te plaît maman, emmène-moi me confesser)

Déjà six cercles ont démarré en France et se réunissent régulièrement…

Lire la suite

Week-end “Miséricorde et Mission” avec les Missionnaires de la Miséricorde
Download PDF

Week-end “Miséricorde et Mission” les 3-5 février 2017

Dans le cadre du mouvement Misericordia, venez participer à un week-end animé par les Missionnaires de la Miséricorde, du vendredi 3 au dimanche 5 février 2016.

Ce sera l’occasion d’approfondir la spiritualité de la Miséricorde, goûter aux joies de la mission et découvrir les Missionnaires de la Miséricorde qui seront tous présents lors de ce week-end.

Lire la suite

Les petits ostensoirs : des enfants prient pour la confession… et y prennent goût !
Download PDF

En cette fin d’année de la Miséricorde, entretien avec Ingrid d’Ussel, qui est à l’origine de ces cercles qui incitent les enfants à se confesser régulièrement, et à prier pour la confession de tous les chrétiens.

“Les petits ostensoirs”, qu’est-ce que c’est ?
Ce sont de petits cercles d’enfants de 4 à 14 ans, qui, localement, vont se réunir une fois par mois pour se confesser et prier pour la confession des autres…

Lire la suite

Formation Purgatoire et Miséricorde à Montligeon
Download PDF

Le purgatoire est une invention
de la Miséricorde de Dieu !

Et en cette fin de l’année de la Miséricorde nous souhaitons vous aider à en prendre conscience !
Du 3 au 5 novembre venez changer votre regard sur le purgatoire, à travers 9 enseignements

Lire la suite…

Consécration du diocèse du Mans au Coeur du Christ
Download PDF

Confier le diocèse au Cœur de Jésus

Lors de la clôture du Jubilé de la Miséricorde, le samedi 19 novembre 2016, à 18h00 à la Cathédrale Saint-Julien, Mgr Yves Le Saux confiera le diocèse au Cœur du Christ.

Lire la suite

Agenda – La miséricorde à l’école de saint Dominique
Download PDF

Parmi les événements organisés pour la commémoration des 800 ans de la fondation de l’ordre dominicain, une journée découverte au centre spirituel diocésain de Créac’h Balbé le dimanche 23 octobre.

Le P.Yves HABERT dominicain de Rennes viendra célébrer et donner une conférence sur “la Miséricorde à l’école de Saint Dominique et du pape François”.

Cette journée sera l’occasion de partages et rencontres autour de St Dominique, avec le P.HABERT et les membres de la fraternité dominicaine laïque de Brest, co-organisateurs de la journée.

Programme : (on peut participer à tout ou partie)

10h30: Messe à la chapelle du centre

-11h30: témoignages sur “vivre la spiritualité de Saint Dominique aujourd’hui”

-12h30: pique-nique partagé

-échanges libres

-15h : causerie du P.Yves HABERT op, “la Miséricorde à l’école de Saint Dominique et du pape François”

 

D’autres évènements (conférences, colloque, visites, expositions,…) sont organisés en Bretagne pour la commémoration de cet anniversaire, décrits ici.

Info – Vietnam : Huit jeunes prêtres jésuites à l’œuvre sous le signe de la miséricorde
Download PDF

Huit nouveaux prêtres vietnamiens de la Compagnie de Jésus ont été ordonnés et sont déjà à l’œuvre depuis un mois dans le pays. La Messe d’ordination, qui a eu lieu le 25 août à Ho Chi Minh Ville, a été célébrée par S.Exc. Mgr Joseph Tran Van Toan, Evêque auxiliaire du Diocèse de Long Xuyen, au milieu de la joie d’une assemblée qui comptait de nombreux jésuites, des religieux, des religieuses et des fidèles. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, la célébration a été centrée sur le thème de la miséricorde, en syntonie avec l’Année jubilaire en cours. Les nouveaux prêtres, a noté l’Evêque, seront « de véritables témoins du Christ, partageant la miséricorde de Dieu envers Son peuple ».
L’œuvre de miséricorde se déclinera de différentes manières dans le cadre de l’action pastorale. Trois des nouveaux prêtres – les Pères Pham Ba Hoc, Nguyen Quoc Kinh et Nguyen Thanh Vu – se trouvent actuellement engagés dans l’action pastorale respectivement dans les Diocèses de Long Xuyen, de Can Tho et de Vinh. Le Père Nguyen Phuc Tuan sera appelé à aider la petite Eglise du Laos alors que le Père Nguyen Van Yen exercera son ministère dans le domaine de l’apostolat des moyens de communication de masse pour le compte de la Province jésuite du Vietnam. Le Père Nguyen Minh Phuc sera quant à lui Vicaire de la Paroisse Saint Michel alors que le Père Nguyen Van Tang aidera le Maître des Novices au sein du Noviciat jésuite du Sacré-Cœur. Enfin, le Père Tran Thanh Tan poursuivra ses études de Théologie aux Etats-Unis.

Source : Agence Fides

Info – Pakistan : Mise en scène de l’adaptation moderne de deux paraboles pour annoncer l’Evangile de la Miséricorde
Download PDF

Mettre en scène deux paraboles, revisitées et actualisées en clef moderne, pour annoncer l’évangile de la Miséricorde : telle est l’initiative prise, au nombre des événements programmés dans le cadre de l’Année jubilaire, par le centre catéchétique de l’Archidiocèse de Karachi dirigé par le Père Arthur Charles. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, plus de 500 personnes – jeunes, enseignants, parents, opérateurs pastoraux, catéchistes, prêtres et religieuses provenant de tout l’Archidiocèse – ont assisté à la représentation qui a eu lieu ces jours derniers en la Paroisse Saint Luc de Karachi.
« Le but était de mettre en évidence les œuvres de miséricorde et de souligner la juste attitude que doit cultiver pour tout chrétien et ce non seulement au cours de l’Année Sainte ». Le Directeur du Centre catéchétique de l’Archidiocèse de Karachi explique : « Tout naît d’un rapport personnel avec Jésus Christ. Il y aura toujours quelque chose à faire pour aider les autres. Nous pouvons apprendre de ceux qui accomplissent un service désintéressé au profit de la communauté. Nourrir les affamés, vêtir ceux qui sont nus, accueillir les étrangers, soigner les malades, éduquer les enfants, ensevelir les morts : aujourd’hui, nous sommes tous interpellés afin de vivre l’esprit évangélique de la miséricorde ».
Les deux paraboles mises en scène ont été celle de Lazare et du riche Epulon et celle de la brebis perdue, transformées en deux histoires vécues par des personnes de notre époque. Le Père Saleh Diego, vicaire de l’Archidiocèse, présent à la représentation, a affirmé : « Notre vie consiste à servir et à nous donner à notre prochain. Dieu nous a bénis en nous donnant aujourd’hui la conscience que notre temps, les talents, nos ressources doivent être partagées avec nos frères et sœurs dans le besoin ».
L’événement a été retransmis en direct par la chaîne Good News Tv, télévision catholique de Karachi, ce qui a donné la possibilité à de nombreuses autres personnes, baptisées et non baptisées, de suivre la représentation et de « se laisser toucher par la miséricorde du Seigneur » conclut le Père Charles.

Info – Une mosaïque exceptionnelle sur le tympan de la porte ouest de la cathédrale de Laval
Download PDF

A partir du 2 octobre, la porte ouest de la Cathédrale s’appellera désormais “Porte de la Miséricorde”. Une mosaïque de plus de 50 000 pierres – des tesselles – orne depuis ce jour, son tympan. Réalisée par l’artiste Marie-Noëlle Garrigou, bénie par Mgr Thierry Scherrer, elle dit toute la miséricorde de Dieu.

“Cet événement culturel et cultuel exceptionnel est un travail hors du temps et pour l’éternité” comme l’a exprimé l’évêque de Laval, le jour de sa présentation à la presse.

Lancé il y a quatre ans par le Père Pierre-Marie Perdrix, ancien curé de la cathédrale, repris par le père Didier Thirault depuis deux ans, ce projet voit aujourd’hui son aboutissement. Toute la paroisse s’y préparait, jusqu’au enfants de la paroisse qui avaient été invités à apporter des pierres pouvant servir de tesselle.  Le projet a nécessité des mois de réflexion et de dessin de la part de Marie-Noëlle Garrigou, mosaïste-iconographe et de Marie-Eline et Yves Guihaire qui ont piloté le projet, au nom de la commission diocésaine d’Art Sacré. Financée par le don de paroissiens dont la majeure partie par une famille, en ex-voto, cette mosaÏque est comme un cadeau pour tous ceux qui la visiteront. Véritable outil de catéchèse qui invite dès l’extérieur à découvrir le coeur du message chrétien, “la mosaïque Trinité” de Marie-Noëlle Garrigou nous montre “qui est le Dieu des chrétiens : un Dieu famille, un Dieu amour. D’un amour tellement excessif que toute la création y est associée en Adam et Eve. L’artiste les a justement dessinés au milieu des trois personnes.

Ce que l’on peut voir sur cette fresque

Sur cette fresque, Dieu Trinité accueille l’humanité tout entière. Au sommet de la représentation, L’Esprit Saint, force et rayonnement de l’Amour trinitaire, envoie sa lumière par toute la terre. À gauche, en drapé bleu, Jésus conduit l’humanité, sauvée par la croix, vers le Père dans l’Esprit Saint. À droite, le Père dont Le Christ est l’image, accueille et comble l’humanité de l’Amour dont Il est la source ; le drapé du manteau est rouge, couleur du divin. Au centre, l’humanité, symbolisée par Adam et Êve, est guidée par le Christ vers le Père dans l’Esprit Saint. Les trois lobes sont inspirés des trois soleils du tableau du grand retable “La Trinité” de Paul Letourneur, à l’intérieur de la cathédrale. Toute la Trinité, par chacune de ses personnes qui vivent en mouvement éternel d’amour, est créatrice, rédemptrice, et glorifiante dans l’histoire du salut de l’humanité. C’est le thème choisi et inspiré par les versets bibliques inscrits sur le cartel fixé à droite de la Porte de la Miséricorde.

Qui est Marie-Noëlle Garrigou ?

Marie-Noëlle Garrigou a étudié à l’école des Beaux-Arts de Valence et poursuivi ses études à la prestigieuse école internationale d’Art de Ravenne (Italie), l’ ‘Ecole par excellence, de la mosaïque ! Depuis 1987, elle expose et réalise de nombreux projets tant pour les églises que pour des particuliers. La qualité et la douceur des lignes, la sobriété et la délicatesse du dessin, la pertinence du choix des pierres et des couleurs, sont une belle illustration de sa profondeur spirituelle.

Site du diocèse

 

Agenda – Concert de la miséricorde à Candes-Saint-Martin
Download PDF

Le dimanche 25 septembre à la Collégiale de Candes St Martin, Loire Music Academy propose un concert vocal consacré au psaume de la miséricorde de Josquin des Prés à Karol Beffa par un quatuor vocal et un orgue.

Ce concert de la miséricorde s’inscrit dans les manifestations liées au jubilé de la miséricorde, l’année du 1700ème anniversaire de la naissance de Saint Martin, le grand saint de la charité et de la miséricorde, dans l’église où il est décédé.

Pour en savoir plus : ici

Agenda – Formation Purgatoire et Miséricorde au sanctuaire de Montligeon
Download PDF

Le purgatoire est une invention
de la Miséricorde de Dieu !

Et en cette fin de l’année de la Miséricorde nous souhaitons vous aider à en prendre conscience !
Du 3 au 5 novembre venez changer votre regard sur le purgatoire, à travers 9 enseignements donnés par les chapelains du Sanctuaire.
Parmi lesquels :
“La mort et la vocation à la vie éternelle” ; “Le purgatoire” ; “Implications concrètes et spirituelles dans notre vie” ; “Le jugement particulier et le jugement dernier”

Cette session est ouverte à tous, et particulièrement recommandée aux membres des Groupes de Prière de Montligeon.

Il n’est pas trop tard pour changer de regard !
Inscrivez-vous dès à présent 

 Informations et inscriptions en cliquant ici .
Vous pouvez également nous contacter par téléphone : 02 33 85 17 00
ou par mail : [email protected]

Agenda – Bénédiction des icônes de la Miséricorde à Saint-Louis à Brest
Download PDF

Bénédiction des icônes de la Miséricorde à Saint-Louis, le dimanche 18 septembre pendant la messe de 10h30

Les icônes seront accueillies de maison en maison du 18 septembre au 20 novembre. Si vous souhaitez recevoir une icône chez vous, merci de vous inscrire.

Pour Saint-Louis, messe de 10h30. [email protected] – 06 71 67  69 94

Pour Saint-Martin, messe de 10h30 (missel de Jean XXIII) : [email protected] – 06 71 87 16 30

Site de la paroisse Brest centre

Info – Notre-Dame de Limon, sanctuaire de la Miséricorde
Download PDF

Dimanche 11 septembre, le cardinal Barbarin consacrera la chapelle Notre-Dame de Limon, situé sur la commune de Simandres, au sud de Lyon, comme sanctuaire de la miséricorde. Un temps fort de l’année jubilaire dans le diocèse.

Site du diocèse de Lyon

Info – Rome – Jubilé des volontaires de la miséricorde
Download PDF

Le Jubilé des volontaires et des opérateurs de la miséricorde commence ce vendredi 2 septembre à Rome et terminera dimanche 4 septembre pour la canonisation de Mère Teresa, un exemple d’opératrice de la miséricorde. Le hashtag #BeMercy a été lancé sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire « Soyez miséricorde » afin de promouvoir les gestes de chacun : sourire, apporter du réconfort à un malade. Ce hashtag permet à tous de participer, même ceux qui ne peuvent pas faire le déplacement à Rome.

 

Source Radio Vatican

Spiritualité – Le manteau de la miséricorde de Marie
Download PDF

 

En ce jubilé extraordinaire de la miséricorde Divine (re)découvrons le scapulaire brun du mont Carmel à fin de faire l’expérience de la miséricorde maternelle de Marie.

« Mon Fils, reçois ce vêtement de ton Ordre, comme signe spécial de Ma Confraternité. C’est le signe du privilège que j’ai obtenu pour toi et pour tous les enfants du Carmel. Celui qui meurt, revêtu de cet habit, demeurera préserver du feu éternel. C’est un signe de salut, de protection contre le danger, une garantie de paix et d’alliance éternelle.» C’est ainsi que  dans la nuit du 16 Juillet 1251, la Vierge tenant un scapulaire s’adressa à Saint Simon Stock.

 

Deux promesses faite par la très Sainte Vierge Marie son rattaché à ce sacramentel :

1)     « Celui qui meurt, revêtu de cet habit, demeurera préserver du feu éternel. »

En plus de nous assurer de sa constante protection  Marie promet le salut éternel à qui porte pieusement le scapulaire.

2)     « Si au jour de leur passage en l’autre vie,  ils (les enfants du Carmel) sont amenés au purgatoire,  j’y descendrai le samedi qui suivra leur décès et je délivrerai ceux que j’y trouverai et les ramènerai à la montagne sainte et à la vie éternelle. »                                                                          Pour la délivrance du purgatoire, le samedi suivant la mort, trois conditions sont requises (c’est le privilège sabbatin) :                                                                                                                                        – porter habituellement le Scapulaire.

– conserver la chasteté de son état (c’est-à-dire complète dans le célibat et observer les lois du mariage dans l’état de mariage, comme le demande l’Eglise habituellement).

– réciter quotidiennement le petit Office de la Sainte Vierge.

Les prêtres ont le pouvoir de commuer cette obligation un peu difficile, par exemple par la récitation quotidienne du chapelet

 

Le scapulaire nécessite une imposition par un prêtre catholique préalable pour pouvoir le porter et bénéficier de ses promesses, un rituel spécifique ce trouve dans le missel romain.

 

Cette pieuse dévotion est reconnue par l’Eglise catholique nombreux sont les papes qui ont  encouragé  les fidèles à s’en revêtir (Clément VII, Paul III, Paul V, Bienheureux Innocent XI, Saint Pie X, Benoit XV, Pie XII, Saint Jean-Paul II) Une vingtaine de  Papes ont publié des Bulles apostoliques, approuvant ses privilèges et comblant de faveurs les confréries du Carmel.

Saint  Jean-Paul II avait manifesté à plusieurs occasions  sa grande  dévotion au Scapulaire du Carmel. :

« Par l’intermédiaire du Scapulaire,  les dévots de la Madone du Carmel expriment leur volonté de modeler leur existence sur l’exemple de Marie, la Mère, la Patronne, la Sœur, la Vierge très pure, accueillant avec un cœur purifié  la Parole de Dieu et se dédiant avec zèle au service des frères… »

(Jean-Paul II, L’Osservatore Romano du 26 juillet 1988).

Le Saint Père avait adressé un message, publié mercredi 28 mars 2001, par la Salle de presse du Saint-Siège, Prieur général de l’Ordre des frères de la bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel. Le pape avait expliqué que le scapulaire signifie deux vérités pour toute personne qui le porte:

1-  la “protection continuelle” de la Vierge,
2- et la volonté de donner à sa vie chrétienne  une “orientation permanente” faite de prière et de vie intérieure”.

Le port du scapulaire de Notre-Dame du Carmel, affirmait Jean-Paul II, signifie aussi  :

« un style de vie chrétienne tissée de prière et de vie intérieure ».

« Je salue avec affection la Famille carmélitaine, venue ici avec un important groupe de  pèlerins provenant de différents pays à l’occasion du rassemblement commémorant le  750ème anniversaire du don du scapulaire ».

 

 

Le scapulaire est un signe de consécration à Marie, c’est également un signe de prière continuelle à notre sainte Mère. Saint Alphonse affirma: « Tout comme les hommes s’honorent de faire porter à d’autres leur livrée, ainsi la très Sainte Vierge Marie se réjouit de voir ses serviteurs porter son Scapulaire comme signe de leur consécration à son service et de leur appartenance à le Famille de la Mère de Dieu. »

 

De très nombreux miracle de guérisons, de conversions etc. ont été obtenue par le scapulaire brun, signe du doux manteau de notre tendre Mère sur ses enfants.

Si vous désirez faire l’expérience de la douce protection de Marie et de sa grande Miséricorde tout spécialement en cette année jubilaire revêtez-vous de son doux manteaux maternelle et il sera certain que des grâces abondantes seront reçu accompagné d’un très grand pas dans votre vie spirituelle le tout sous le doux regard de la plus belle Fleur de Carmel : Marie notre Mère.

 

Pour tout renseignements concernant cette dévotion : [email protected]

 

Merci au lecteur de Riposte Catholique qui nous a proposé cet article

Entretien – Mgr Lebrun – Remise du pallium
Download PDF

Parmi les vingt-cinq nouveaux archevêques métropolitains qui ont pris place dans la basilique Saint-Pierre ce mercredi 29 juin 2016, à l’occasion de la solennité des saints Pierre et Paul, figurait un Français, Mgr Dominique Lebrun. L’archevêque de Rouen, et primat de Normandie, a concélébré l’eucharistie aux côtés du Pape François sur l’autel de Saint-Pierre.

L’imposition du pallium proprement dite s’effectuera pour Mgr Lebrun comme pour tous les archevêques, plus tard dans leur cathédrale. Pour Mgr Lebrun, elle aura bien sûr lieu en la cathédrale Notre-Dame de Rouen. La célébration sera présidée cet automne par le nonce apostolique en France en présence des cinq autres évêques de Normandie. Depuis l’an dernier, le Pape François a en effet mis fin à une tradition : la remise publique du pallium n’est plus effectuée par le pontife le 29 juin, mais par les représentants du Saint-Siège, dans leur propre pays.

 

Il s’exprime sur Radio Vatican au sujet du pallium et de la miséricorde à Rouen.

 

Pour travailler notre cœur il faut prier. Je suis un fruit de la miséricorde. La miséricorde invite à beaucoup d’humilité. Les paroissiens sont attentifs à leurs voisins. Ils en ont le désir, mais ce n’est pas toujours facile. L’appel du pape à aider les réfugiés répondait à une vraie attente de la part des fidèles. Les chrétiens ont à être très audacieux dans les actes et à exiger de la société qu’elle fasse des vrais choix de justice. Mais tout cela dans la prière. C’est peut-être ce qui nous manque le plus, se mettre à genoux.

 

Derniers jours – Expo – Brest – Miséricorde un cœur qui n’en fait qu’à sa tête
Download PDF

Une dizaine d’artistes professionnels et amateurs présenteront leurs œuvres lors de l’exposition “Miséricorde ! Un cœur qui n’en fait qu’à sa tête” qui se tiendra du 7 juin au 7 juillet, à la crêperie Les Goëlettes, à Brest.

 

miséricorde brest
Une photographe, des peintres, des écrivains, des musiciens et un sculpteur se sont inspirés de la Bulle d’indiction du Jubilé de la Miséricorde écrite par le Pape François, de textes des Evangiles pour nourrir leurs oeuvres. Mais ce sont surtout une multitude de situations quotidiennes, d’émotions et de gestes qui leur ont permis de faire de la Miséricorde une expérience incarnée, vécue pouvant s’exprimer dans des œuvres d’art contemporaines.

Source  page Facebook de l’événement
Info – Pape François – La miséricorde comme clef de l’œcuménisme
Download PDF

C’est la coutume, à la veille de la fête des saints Pierre et Paul, patrons de l’Église romaine, une délégation du patriarcat œcuménique de Constantinople est présente à Rome pour témoigner de l’amitié et de la proximité de l’Église orthodoxe avec l’Église catholique. Le Pape François a reçu ce mardi 28 juin 2016 ses membres dans la matinée. « Si, comme catholiques et orthodoxes, nous voulons proclamer ensemble les merveilles de la miséricorde de Dieu au monde entier, nous ne pouvons pas conserver entre nous des sentiments et des comportements de rivalité, de défiance et de rancœur » a notamment souligné François, replaçant cette fêtes des Apôtres dans le contexte de l’année jubilaire consacrée à la miséricorde.

Malgré les différences et les différends qui ont opposé le catholicisme et l’orthodoxie, « il y a toujours la même expérience de l’amour infini de Dieu pour notre petitesse et fragilité et la même vocation à être les témoins d’un tel amour envers tous » a expliqué François. « Reconnaitre que l’expérience de la miséricorde de Dieu est le lien qui nous unit, implique que nous devons faire de la miséricorde toujours plus le critère de nos rapports réciproques » a-t-il poursuivi. « Cette miséricorde nous libère du poids d’un passé marqué par les conflits et nous permet de nous ouvrir au futur vers lequel l’Esprit Saint nous guide », un futur qui ne signifie pas « uniformité » mais « communion dans le respect des diversités légitimes ».

 

Source Radio Vatican

Tribune – Mgr Schooyans – De la casuistique à la miséricorde, un nouvel art de plaire ?
Download PDF

Extrait d’un essai de Mgr Michel Schooyans, consacré à l’éclipse de la morale catholique, publié en italien par la Nuova Bussola Quotidiana et traduit par notre consoeur du site web « Benoît et moi ».  

Mgr Schooyans est professeur émérite de l’Université de Louvain-la-Neuve (Belgique), membre de l’Académie pontificale des sciences sociales et consultant du Conseil Pontifical pour la Famille. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et essais sur la bioéthique, la démographie, les politiques mondiales des Nations Unies.

A la demande personnelle de Jean-Paul II, qui l’a voulu comme collaborateur du Saint-Siège, il a aussi écrit une Via Crucis pour les familles (2001) :

« Les discussions qui ont eu lieu à l’occasion du Synode sur la famille ont mis en évidence la détermination avec laquelle un groupe de pasteurs et théologiens n’hésite pas à saper la cohésion doctrinale de l’Église.

Ce groupe fonctionne à la manière d’un parti puissant, international, riche, organisé et discipliné. Les membres actifs du parti ont un accès facile aux médias; souvent ils interviennent ouvertement. Ils opèrent avec le soutien de quelques-unes des plus hautes autorités de l’Eglise. L’objectif principal de ces militants est la morale chrétienne, à laquelle est reprochée une sévérité incompatible avec les «valeurs» de notre temps.

Il faut avant tout trouver des parcours qui mènent l’Eglise selon le bon plaisir [de chacun], réconciliant son enseignement moral avec les passions humaines. La solution proposée par les néo-casuistes commence par la remise en cause de la morale de base, puis avec l’occultation de la lumière naturelle de la raison. Les références à la morale chrétienne révélée dans l’ Ecriture et dans les enseignements de Jésus sont détournées de leur sens originel. Les préceptes de la raison sont considérés comme discutables à l’infini: le probabilisme entraîne des obligations. La primauté doit être donnée à la volonté de ceux qui sont assez puissants pour imposer leur volonté. On n’hésitera pas à se faire appuyer par les incrédules (cf. 2 Co 6, 14).

 

Cette morale volontariste sera assez large pour se mettre au service du pouvoir politique, de l’Etat, mais aussi du marché, de la haute finance, de la justice, etc.. Concrètement, il faudra plaire aux leaders politiques corrompus, aux champions de l’évasion fiscale et de l’usure, aux médecins avorteurs, aux marchands industriels de pilules, aux avocats prêts à défendre les cas les moins défendables, aux agronomes enrichis par les produits transgéniques , etc. (ndt: tout en affichant pour la galerie l’exact contraire, comme le fait constamment le Pape). La nouvelle morale s’étendra donc insidieusement dans les médias, dans les familles, dans les écoles, les universités, les hôpitaux, les tribunaux.

Ainsi s’est formé un corps social qui refuse de donner la première place à la recherche de la vérité , mais très actif partout où il y a des consciences à gouverner, des assassins à rassurer, des canailles à libérer, de riches citoyens à qui plaire. Grâce à ce réseau, les néo-casuistes peuvent exercer leur contrôle sur les engrenages de l’Eglise, influencer le choix des candidats aux hautes fonctions, tisser des alliances qui menacent l’existence même de l’Eglise.

 

VERS UNE RELIGION DU PIÉTISME?

  1. Ce qui est le plus inquiétant chez les casuistes, c’est le désintérêt pour la vérité. Chez eux, nous trouvons un relativisme, voire même un scepticisme qui fait en sorte qu’en matière de morale, on doit agir selon la règle la plus probable. Nous devons choisir la règle qui, dans telle circonstance, est censée être la plus agréable à cette personne, à ce directeur spirituel, à ce public. Cela vaut pour la Cité, comme pour les hommes. Chacun doit faire son choix, non pas selon la vérité, mais en fonction des circonstances. Les meilleures lois sont celles qui plaisent le plus et plaisent au plus grand nombre. Nous assistons ainsi à l’expansion d’une religion du piétisme, ou même à un utilitarisme individualiste, puique le souci de plaire aux autres n’arrête pas le souci de se plaire à soi-même.
  1. Dans le but de plaire, les casuistes doivent être à la mode, être attentifs aux nouveautés. Les Pères de l’Église des générations précédentes et les grands théologiens du passé, y compris récent, sont présentés comme inadapté à la situation actuelle de l’Eglise; ils seraient dépassés. Pour ces casuistes, la tradition de l’Eglise devrait être en quelque sorte filtrée et soumise à une remise en question radicale. Nous – assurent avec gravité les néocasuistes – nous savons ce que l’Eglise d’aujourd’hui doit faire pour plaire à tout le monde (cf. Jn 9). Le désir de plaire vise particulièrement les gagnants (là encore, en donnant habilement le change, ndt). La nouvelle morale sociale et politique doit prendre un soin particulier de ces personnes. Ils ont un niveau de vie à protéger ou à améliorer; ils doivent maintenir leur rang. Et tant pis pour les pauvres qui n’ont pas les mêmes charges mondaines! Certes, il faudra aussi faire plaisir aux pauvres, mais il faut reconnaître qu’ils sont moins «intéressants» que les personnes influentes. Tout le monde ne peut pas être gagnant!

La morale de casuistes ressemble finalement à une gnose distillée dans les cercles sélectionnés, à une connaissance pour ainsi dire ésotérique qui s’adresse à une minorité de personnes qui ne ressentent nullement le besoin d’être sauvé de la Croix de Jésus. Le pélagianisme a rarement été aussi florissant.

  1. La morale traditionnelle de l’Eglise a toujours reconnu qu’il y a des actes objectivement mauvais. Cette même théologie morale reconnaît aussi, et depuis longtemps, l’importance des circonstances. Cela signifie que pour la qualification d’un acte, on doit tenir compte des circonstances dans lesquelles l’acte a été commis et le degré de responsabilité; c’est ce que les moralistes appellent l’imputabilité. Les casuistes d’aujourd’hui procèdent de la même manière que leurs prédécesseurs: ils minimisent l’importance de la morale traditionnelle et amplifier démesurément le rôle des circonstances. Tout de suite après, la conscience est menée vers l’erreur parce qu’elle se laisse tromper par le désir de plaire.

Comme on peut le constater dans les médias, les casuistes sont souvent fascinés par un monde destiné à disparaître. Ils ont trop souvent oublié qu’avec Jésus, un monde nouveau a déjà commencé. Rappelons l’élément central de l’ histoire humaine: «L’ancien a disparu, voici qu’il y a une nouvelle réalité» (Ap 21, 5). Écoutons à nouveau saint Paul: «Laissez-vous renouveler par la transformation spirituelle de votre pensée. Revêtez-vous de l’homme nouveau, créé, selon Dieu, dans la justice et la sainteté conformes à la vérité» (Eph 4: 22-23).

  1. L’action des casuistes d’aujourd’hui ne touche pas seulement l’enseignement moral de l’Eglise. Cette action touche aussi toute la théologie dogmatique et en particulier la question du magistère. Ce point est souvent trop peu souligné.

L’unité de l’Église est en danger partout où l’on suggère des projets parfois démagogiques, visant à la décentralisation, largement inspirées par la Réforme luthérienne. Dépendre des princes de ce monde plutôt qu’au renforcement de l’ unité autour du Bon Pasteur!

La sainteté de l’Église est en danger là où les casuistes exploitent la faiblesse des hommes et prêchent une dévotion facile et oublieuse de la Croix.

La catholicité est en danger là où l’Eglise s’aventure sur le chemin de Babel et sous-estime l’effusion de l’Esprit Saint, le don des langues. N’est-ce plus lui, l’Esprit, qui rassemble la diversité de ceux qu’unit la même foi en Jésus le Fils de Dieu?

La nature apostolique de l’Église est en danger là où, au nom d’une exemption mal comprise, une communauté, un «parti» se sont libérés de la juridiction de l’évêque et sont considérés comme dépendre directement du Pape. Beaucoup de néocasuistes sont exemptés. Comment douter que cette exemption porte atteinte au collège tout entier des évêques? ».

Ref. sur le site de la nuova bussola quotidiana :  Il partito ricco e potente che nella Chiesa vuole smantellare la morale in nome del pietismo

 

Source Belgicatho

Décryptage – Les vœux du Vatican pour le ramadan.
Download PDF

Le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux a envoyé un message de vœux à l’occasion du mois de ramadan que les musulmans du monde entier fêtent ces jours-ci. Intitulé « chrétiens et musulmans, bénéficiaires de la miséricorde divine », ce message, signé par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du dicastère et Mgr Ayuso Guixot, secrétaire,  rappelle les liens spirituels qui unissent les croyants des deux religions. « Aussi bien le christianisme que l’islam, nous le savons tous, croient en un Dieu Miséricordieux qui montre Sa miséricorde et Sa compassion envers toutes ses créatures, en particulier envers la famille humaine » écrit le cardinal Tauran. Il souligne aussi que le pèlerinage effectués aux lieux saints de l’islam est « sûrement une occasion privilégiée de faire l’expérience de cette miséricorde de Dieu. »

C’est ce que nous apprend Radio Vatican qui donne l’intégralité du message.

 

Souhaiter un bon ramadan à des croyants sincères et pieux est une main tendue que le Christ ne peut pas renier, Lui qui envoie ses apôtres faire des disciples aux quatre coins du monde. Chercher les points communs qui peuvent permettre d’avancer dans un dialogue évangélisateur aux fruits de conversion multiples est probablement le meilleur chemin pour parvenir à une conversion du cœur et non à une soumission forcée à la foi au Dieu Trinitaire.

Malheureusement, les intentions louables de ce message entretiennent tristement la confusion.

“Aussi bien le christianisme que l’islam, nous le savons tous, croient en un Dieu Miséricordieux”. C’est vrai, mais le texte pourrait laisser croire, comme nombres de chrétiens le pensent, qu’il s’agit du même Dieu. Ce qui est faux, redisons-le. Le dieu de l’Islam n’est pas le Dieu des chrétiens et sa miséricorde ne répond pas à la même définition. La miséricorde du dieu de Mahomet est une surabondance de sa puissance qui pardonne. Ce n’est en rien une surabondance amoureuse d’un cœur qui déborde de compassion paternelle.

En outre, il est inexacte d’affirmer que la miséricorde du dieu musulman s’étend à toutes les créatures. Le dieu de l’Islam est communautaire et bénit ses adeptes. Du reste, le musulman est en effet appelé à la charité, mais envers les siens. Outre le Coran, il suffit de lire le merveilleux récit de René Caillé, à la découverte de Tombouctou, pour en être assuré.

Pointer les points communs entre l’Islam et le christianisme, certes, mais encore faut-il décrypter avant le sens des mots. L’amour n’est pas un des noms du dieu de Mahomet. Or la miséricorde sans l’amour est de la condescendance du puissant, au mieux de la pitié.

Il est regrettable qu’à un si haut niveau de l’Eglise, se soit perdu le sens des mots, inséparable, comme n’a cessé de la rappeler Benoît XVI, à la quête de la vérité.

Info – 500 kg de pain distribués chaque jour aux pèlerins
Download PDF

À l’occasion du Jubilé de la Miséricorde, l’association de boulangers et pâtissiers Fiesa Assopanificatori organise une initiative appelée “Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien”, pour distribuer du pain italien gratuitement aux pèlerins de Rome. Un « village du pain » est donc installé depuis le 14 juin au début de la via della Conciliazione, d’où partent le pèlerinage pour la porte sainte de la Basilique Saint-Pierre.

L’initiative implique plus de 50 entreprises de boulangerie, de différentes régions italiennes (dont l’Émilie-Romagne, Marches, Abruzzes, Molise, Pouilles, Basilicate et Calabre) qui distribuent aux pèlerins 500 kilos de pain par jour. Elle prend fin le samedi 18 juin avec la participation des boulangers Fiesa à l’audience jubilaire du Pape, pendant laquelle une délégation offrira au Saint-Père une copie de Notre-Dame de Crivelli. Les dons laissés par les pèlerins à l’association seront destinés à la construction d’une école d’agriculture au Burkina Faso, une œuvre de charité voulue par François pour le Jubilé de la Miséricorde.

 

Source Radio Vatican

Info – Rome – Jubilé des gens du cirque
Download PDF

Le Vatican va s’animer en accueillant ces 15 et 16 juin les gens du cirque. Le monde du spectacle itinérant et populaire, effectue en effet ces 15 et 16 juin 2016 un pèlerinage à Rome dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde. Des professionnels du cirque venant du monde entier se rassembleront ainsi autour du Pape François jeudi matin, et des représentations gratuites sont prévues mercredi soir dans le Trastevere et jeudi après-midi Place Saint-Pierre.

Ce rassemblement est aussi l’occasion pour les professionnels du cirque, italiens et étrangers, de se retrouver et d’échanger autour des défis qui touchent leur profession, notamment les contraintes législatives liées au transport des animaux.

En février dernier, lors d’une rencontre avec les artistes de l’American Circus, le Pape avait loué la beauté de leur spectacle. «Vous faites de la beauté et la beauté nous rapproche toujours de Dieu», avait déclaré le Saint-Père soulignant que «derrière une représentation il y a des heures et des heures d’entraînement». «L’humanité, pense constamment, agit constamment, mais de nos jours elle a tellement besoin de beauté, n’oublions pas cela, et remercions les gens du cirque, créateurs de beauté», avait insisté le Pape.

 

Source Radio Vatican

Agenda – Nancy – Oratorio Saint Philippe Néri et les œuvres de la miséricorde
Download PDF

En cette année de la Miséricorde, la communauté de l’Oratoire de Nancy, pères et frères laïcs, nous invite à un temps de prière selon sa tradition, un Oratorio intitulé « Saint Philippe Néri et les œuvres de miséricorde ».

 

Oratorio

 

L’Oratorio est un temps de prière fait d’une pièce de théâtre composée à partir de la vie de Saint Philippe -connue par les dépositions des témoins au procès de béatification- et intériorisée par de la musique et des chants.

Traduire le site »