8 évêques pour la vie à Paris

Download PDF

Lors de la veillée de prière pour le vie, le Cardinal Vingt-Trois a dit :

Comme Jésus a été mis à l’épreuve par le docteur de la loi, nous qui sommes vivants, nous sommes nous aussi mis à l’épreuve par les débats que suscite la vie. On
voudrait bien nous faire dire clairement qui mérite de vivre et qui a le droit de vivre
. Mais demander : « Qui est notre prochain et à qui reconnaissons-nous le titre de
notre prochain ?
 », c’est demander : « Qui a le droit à l’existence et à partir de quel seuil a-t-on le droit de vivre ? A partir de combien de semaines a-t-on
le droit de vivre ? A partir de quel handicap a-t-on encore le droit de vivre ou de ne plus vivre ? Et jusqu’à quel âge a-t-on le droit de vivre ? 
». […]

 

Va et toi aussi fais-toi proche de ton frère, surtout s’il n’est pas reconnu comme un prochain légitime, surtout si on ne lui a pas décerné le titre officiel et objectif de prochain. Fais-toi le
prochain de celui qui n’a pas le droit au bénéfice de la protection commune, dans notre monde où l’égalité radicale devant la vie se module en des inégalités très grandes, des exclusions très
profondes et des jugements implacables qui définissent ceux qui méritent l’attention et ceux qui ne la méritent pas, ceux qui ont le droit de vivre et ceux qui ne l’ont pas.”