Argentine : manœuvres pour la reconnaissance de l’avortement comme droit de l’homme universel

Download PDF

Un avocat argentin, Andrés Gil Dominguez, a fait savoir qu’il entend saisir avant la fin de l’année la Commission interaméricaine des droits de l’homme pour faire établir que le fait de ne pas reconnaître des exceptions légales à l’interdiction générale de l’avortement viole des traités internationaux dont le respect est inscrit dans la Constitution argentine. Lire la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *