Le massacre des Sts Innocents nous rappelle la respect dû à la vie

Download PDF

Extrait de l’homélie de Mgr Castet, évêque de Luçon, lors de la veillée de prière pour la vie naissante :

En demandant aux catholiques du monde entier de commencer la nouvelle année liturgique par cette prière pour la vie, le Pape Benoît XVI a voulu que nous contemplions dans « la communion de toute l’Eglise » la beauté du don de la vie. L’enfant de Bethleem devant lequel nous allons nous incliner au soir de Noël, nous permet de méditer sur la grandeur de ce don. Les représentations populaires et naïves des crèches de nos maisons ou de nos églises nous aident à rendre grâce devant la beauté de toute naissance. L’épisode évangélique du massacre des innocents que nous rappelons au surlendemain de Noël nous enseigne toutefois que cette vie est fragile et qu’elle mérite d’être respectée et protégée. Comment ne pas remercier le Seigneur pour le don qu’il nous a fait, pour celui qu’il a fait à tous ceux que nous aimons. Comment ne pas remercier également ceux qui nous ont transmis la vie. Sachons dépasser notre retenue pour leur exprimer notre reconnaissance. Notre présence ici, ce soir, est un acte de foi. Nous voulons dire au Seigneur : je crois.