Mgr Aillet : la politique du "Pass contraception" est totalitaire

Download PDF

Le Salon Beige publie un communiqué sans concession de Mgr Marc Aillet dont voici un extrait :

Monsieur Luc Chatel, Ministre de l’Education nationale, approuve et soutient l’initiative du président du Conseil régional d’Ile de France visant à  « proposer », de façon systématique, une contraception anonyme et gratuite (le « pass contraception ») à tous les élèves de seconde de la région parisienne. Cette politique, censée faire diminuer le nombre d’avortements des jeunes mineures, est en réalité inefficace, démagogique et totalitaire.

Inefficace, car la « mentalité contraceptive » qui dissocie l’amour, la sexualité et la procréation, se ferme par là-même à l’accueil de la vie, raison pour laquelle la généralisation de la contraception ne fait nullement baisser le nombre d’avortements, comme le soulignait récemment un rapport de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) en date du 2 février 2010.

Démagogique, car cette propagande intensive en faveur de la contraception auprès des adolescents, favorise des rapports sexuels de plus en plus précoces ainsi qu’un certain vagabondage sexuel, dont la conséquence logique est précisément l’accroissement du nombre de grossesses non désirées.

Totalitaire enfin, car l’Etat et l’Education nationale s’arrogent abusivement le droit d’orienter la vie sexuelle des adolescents qui leur sont confiés, au détriment des parents, premiers responsables de l’éducation de leurs enfants, qui sont pour ainsi dire mis devant le fait accompli.