Le pasteur Nadarkhani est, en fait, en liberté conditionnelle

Download PDF

De nouvelles informations de Mohabat News d’aujourd’hui, précisent que la libération anticipée du pasteur Youcef Nadarkhani est en fait une remise en liberté conditionnelle après 19 jours d’incarcération sur les 45 qui constituaient le reliquat de la peine prononcée contre lui. Le pasteur est toujours sous la responsabilité de l’administration pénitentiaire jusqu’au dernier jour de sa peine. Ce qui veut dire, encore que la chose soit peu probable, qu’il pourrait … Lire la suite…


L’observatoire de la Christianophobie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *