Paris : Profanation de la chapelle du Val-de-Grâce

Download PDF

Le Salon Beige nous informe d’une profanation en cours au Val-de-Grâce ! Et tout cela pour tourner un “clip” d’Arielle Dombasle épouse Bernard-Henri Lévy… Voici le texte publié chez nos amis du Salon Beige. Pour protester, allez sur le lien indiqué à la source (ci-dessous).

L’aumônier du Val de Grâce nous informe que, malgré son opposition et celle de l’évêque aux armées, affectataire de ce lieu de culte catholique consacré, l’église du Val de Grâce  a été transformée ce mardi 4 juin  en Paradis Latin, sans jeu de mots…
Arielle Dombasle, accompagnée de danseuses aux décolletés larges et aux tenues vaporeuses, mène la danse.… Lire la suite…
L’observatoire de la Christianophobie

4 comments

  1. c

    Une affaire de relations et de pressions mondaines, avec peut-être locations d’un bon prix des lieux. De plus en plus pour se faire de l’argent l’Etat impose la location du patrimoine, mais là on touche le fond avec la chapelle de l’Hôpital du Val de Grâce.
    En plus l’argument du lieu militaire est vraiment mauvais et sent celui qui veut jouer au gros bras.
    Même dans un lieu militaire, la chapelle consacrée est toujours confiée aux responsables du culte catholique, et c’est lui qui est seul juge et surtout pour une telle opération, et pas pour éventuellement héberger des militaires blessés sur leurs civières, en cas de manque de places ailleurs, suite à une catastrophe et à l’arrivée de convois entiers de victimes.
    Dans cette affaire on dirait qu’il y a une lâche complicité de la hiérarchie administrative qui n’a pas osé ou voulu dire non. C’est vraiment méprisable.
    La panique à bord devant l’arbitraire de plus en plus flagrant du politique ?

  2. SYLVIUS

    Madame Dombasle, à son âge, et mariée au richissime BHL, a-t-elle encore besoin de montrer ses jambes?? Et elle se dit catholique pratiquante…

  3. debonvouloiretloyaute

    oui mais !, à la prochaine distribution de Légion d’honneur les républicains savent que les clercs récipiendaires auront oublié, accepteront la décoration, pérenniseront ainsi la République et les “contre-valeurs” du slogan liberté-égalité-fraternité.
    … la République qui nous a volé à plusieurs reprises dont cette chapelle du Val de Grâce qu’elle offre aujourd’hui aux fantaisies ludiques voire lubriques de ses saltimbanques.

    Bon… les hommes d’Eglise sont tout simplement confrontés à un énième avatar du “Ralliement” à la République (vitrine politique de la Révolution de 1789 dont nous sommes sortis vaincus) dans lequel ils se sont peu ou prou engagés depuis le Concordat napoléonien qui acte la victoire des “Bleus”, l’autonomie de l’Homme, la négation de DIEU alpha et omega, l’alliance du trône et de l’autel. Dieu et Sa religion, Son Eglise, sortis des Institutions sont devenus d’abord options de vie privée.

    Lorsque les catholiques voudront, effectivement, sortir du piège républicain où ils se complaisent finalement, les jérémiades cesseront et la chrétienté refleurira… AD MAJOREM DEI GLORIAM.

    debonvouloiretloyaute

    repères : http://www.viveleroy.fr

  4. de Montfort

    Cette profanation est inadmissible. Les lieux de culte catholique doivent être respectés à l’instar de ce qui est fait dans les autres religions. Le ministre de la défense ne doit pas tolérer de tels sacrilèges sans agir. Il est de son devoir d’interdire de telles profanations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *