Des anglicans veulent ouvrir la communion… aux non baptisés!

Download PDF

Dans la série “perseverare diabolicum”, je demande les anglicans canadiens! Je découvre à l’instant que certains anglicans canadiens, notamment un dénommé Rév. Gary Nicolosi, “s’interrogent” sur l’opportunité de donner la communion… aux non baptisés! C’est vrai qu’il n’y a jamais que 2000 ans que l’Eglise considère qu’on devient chrétien par le baptême. Il serait incongru, à notre époque fantastiquement géniale, de se sentir lié par une doctrine aussi récente!
Je ne veux pas vous priver de l’argument d’une solidité remarquable du Révérend Nicolosi: Jésus n’a pas discriminé ceux qu’il a invités à sa table.
J’ai toujours eu un faible coupable pour ce genre d’arguments. D’abord, parce qu’il introduit artificiellement une division entre l’Eglise et le Christ. Or, comme disait ste Jeanne d’Arc, c’est tout un (et c’est le Christ qui a choisi son Eglise pour maintenir Sa présence sur terre). Ensuite, parce que ce mot sublime de “discrimination” sert à justifier tout et n’importe quoi. Nous en sommes maintenant, pour éviter les “discriminations”, à ignorer qu’il y a une différence entre l’homme et la femme. Alors pourquoi pas lutter contre l’odieuse discrimination pratiquée par l’Eglise contre les non-baptisés? Enfin, le Révérend n’a pas dû lire les mêmes Evangiles que moi: il me semble, à moi, que les Apôtres ont été choisis par le Christ. C’est-à-dire que le Christ a commis ce péché irrémissible de “discrimination”…
A tout prendre, je crois que je préfère suivre le Christ que le Révérend Nicolosi!

12 comments

  1. Jean Ferrand

    La communion anglicane se délite. Laissez-la se déliter.

    Je rappelle pour mémoire que l’eucharistie n’est pas valide chez les anglicans, pas plus que leurs ordinations. Ce ne serait que du pain qu’ils partageraient avec les non-baptisés.

  2. Erasmus Minor

    Quelle misère de lire des horreurs pareilles. Vous avez lu les Evangiles ? Eh bien, continuez ! Je ne crois pas que ces anglicans aient raison de se poser la question sous l’angle de la discrimination mais il faudrait que nous soyons davantage conséquent avec notre foi dans l’eucharistie !

  3. Frere Michel

    Cela n’a vraiment aucun sens, franchement l’anglicanisme devrait disparaître de la surface de la terre….Ce n’est pas une communauté chrétienne mais un grand cirque mais moins drôle que Pinder

  4. Effectivement, ce n’est que du pain. A ce titre, ça n’a aucune importance.
    Là où c’est gênant, c’est qu’il s’éloigne un peu plus de la foi véritable.

    Mais balayons à notre porte. Combien de personnes en état de péché public (et pas que les divorcés remariés), ou bien non chrétienne, communient aujourd’hui? J’habitais Rueil Malmaison, et quand M. Ollier venait à l’église sainte Thérèse, il communiait, lui qui est notoirement Franc-Maçon et divorcé remarié. Et combien de catholiques ont-ils vraiment foi en Jésus réellement présent? On ne peut pas le savoir, mais quand je vois les gens communier, je me pose des questions.
    Seigneur, donne-nous des prêtres qui nous enseignent l’amour brûlant de Jésus eucharistie!

  5. Jean-Claude Chevalier

    pour justifier leur désafiliatioin à l’Église, ces anglicans sont vite tombés dans le piège des innovations genre “Wall Mart” et considèrent leurs fidèles comme une clientèle et non comme des âmes à élever.

  6. Benoît

    Que voulez-vous, quand un fruit tombe de l’arbre, il pourrit vite.
    .
    L’oecuménisme a pour but que les Chrêtiens séparés puissent revenir à l’Eglise une, sainte et apostolique. Notre Pape a offert une superbe planche de salut aux Anglicans. Il est grand temps qu’ils la saissisent largement comme plusieurs en ont déjà eu l’heureuse présence d’esprit.

  7. Laurence Dumoulin

    La réflexion de Ghalloun me paraît juste. M. Ferrand, objectivement c’est vrai qu’une eucharistie anglicane n’est pas autre chose que du pain mais, subjectivement, le fait de la donner à des non basptisés reste choquant. D’abord, certains anglicans High Church croient que ce pain est le corps du Christ, donc ils commettent subjectivement un sacrilège en le donnant à un non baptisé. Ensuite, même pour les Low Church ce pain est censé être particulièrement vénérable. Par comparaison, même si l’antidoron n’est que du pain, il ne viendrait à l’idée d’aucun curé byzantin d’en donner à un non-chrétien. Ca causerait à juste titre un scandale.

  8. Jean Ferrand

    Réponse à Laurence Dumoulin. Je reconnais effectivement que si l’eucharistie des anglicans n’est que du pain (aux yeux de la foi catholique) c’est néanmoins un scandale de la donner à des païens.

    J’ai simplement voulu faire sentir que la Communion anglicane n’ayant pas de magistère proprement dit est incapable de s’opposer efficacement à ces abus dans son sein. Ce qui est un germe de division et à terme de décomposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *