L’islam et la question de la laïcité

Download PDF

Lu sur le blogue de Frédéric Mounier:

“Revenant sur la situation de l’islam en France, le cardinal [Tauran] a affirmé : « Il est normal d’essayer de faire comprendre aux musulmans vivant en France la distinction entre le spirituel et le politique. » Pour autant, « organiser une société sans Dieu ne signifie pas organiser une société contre Dieu ».”

5 comments

  1. Melmiesse Gilberte

    le coran est un livre de vie spirituel , un code civil et un ensemble de coutumes devant être immuables.Comment les musulmans arriveront à faire le tri?

  2. Luc Warnotte

    Le cardinal Tauran a affirmé : « organiser une société sans Dieu ne signifie pas organiser une société contre Dieu ». Eh ben, moi qui croyais avoir lu quelque part (Mt 12:30) “Qui n’est pas avec moi est contre moi”…
    A quand un collège cardinalice catholique?

  3. Rosalie

    Bonne précision, Monsieur Warnotte. Je l’ai lue aussi.
    De plus, “Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu” pourrait compléter votre judicieuse remarque. Une société sans Dieu omettrait la seconde partie de cette divine recommandation.

  4. BRUNIER Jean-Marie

    FIN D’UNE NATION ETHNIQUEMENT FORTE (Le 27 Avril 2002):

    La France est visée… « Big Brother » l’a dit, il veut signer la fin des nations ethniquements fortes.
    1°/L’Islam en France :
    D’après Alexandre Adler (cf. Paris-Match du 03 janvier 2002), nous avons en France, quatre millions de musulmans (statistiques certainement en dessous de la réalité !), soit 7% de la population, soit le double de l’Allemagne et dix fois plus que l’Espagne !
    L’Islam s’est étendu d’une manière fulgurante par des conquêtes guerrières, le totalitarisme de « la Charia », par ses tabous irrationnels, la mise au rebut de la femme, sont souvent passés sous silence par nos journalistes ignorants ou complaisants.
    L’Islam tolérant est aussi ridicule que le Stalinisme, cette idée de tolérance, entretenue par les spécialistes de la pensée unique et politiquement correcte, tente de nous faire oublier les atrocités commises en Afghanistan, au Soudan, au Nigeria, en Algérie, au Pakistan etc…
    Ces atrocités ne sont que les conséquences logiques des commandements écrit dans le Coran…Le vrai Islam est celui des « Khalifes » et la « Djihad » du Coran commande au croyant d’éliminer le non-musulman.
    L’Islam s’est propagé par l’épée, a mis à mal la chrétienté, en Inde a dévasté nombre de temples et même s’il existe des « Musulmans Modérés », l’Islam n’est pas une religion modérée.
    Pour beaucoup de nos compatriotes, être Musulman, c’est refuser l’alcool, la viande de porc et accepter la polygamie…Or si la religion chrétienne s’est révélée par le sang des Saints Martyrs, le Coran a prospéré par les razzias, les victoires, en Méditerranée, de ses pirates embarqués sur des galères.
    L’Islam enseigne aux « Talibés » dans les « Medersas » que Mohamed fût le « Grand Défenseur des Croyants », un « Grand Guerrier », il enseigne aussi que lorsque le Christianisme se développe, il use de la violence et qu’à l’exemple de Jésus Christ (Issa en Arabe), le Chrétien est un infidèle.
    Pour les Islamiste, le Monde se partage en trois :
    *DAR EL KAFR : territoire des mécréants voué à la « Djihad »
    *DAR EL HARB : territoire de la «Djihad »
    *DAR EL ISLAM: territoire de l’Islam
    Si le Christianisme distingue le pouvoir spirituel du pouvoir temporel, Mohamed, lui, est tout à la foi…Les païens doivent être éliminés et les gens du « Livre » : Juifs et Chrétiens seront, selon l’humeur du « Khalife » traités en « Dhimmis », c’est à dire en inférieurs ou simplement éliminés.
    En fait, que l’on décime les Chrétiens dans de nombreux pays n’est pas la conséquence de ce qui se passe en Israël…Mais c’est la « Charia » qui en est la cause !
    2°/« Les justes milieux sont impossibles à tenir » ( Bernard le Bovier de Fontenelle- 1657/1757) : Ateste et à l’encéphalogramme plat, nos dirigeants mous, adeptes de la politique des petits pas, pensant benoîtement que l’intégration sera la panacée, se fourrent le doigt dans l’œil !
    S’il est vrai que nos systèmes actuels de retraites et de protections sociales exploseront dans une dizaine d’années, ce n’est pas en favorisant la large ouverture de nos frontières aux immigrants, décidés de profiter au maximum de notre système, qui changera le problème.
    De plus, cette rentrée massive d’étrangers sur notre sol, a pour effet de baisser le prix des salaires tout en favorisant le chômage et l’insécurité de nos compatriotes !
    Mais ici, j’enfonce des portes ouvertes…
    Cependant, cet état de fait, largement plébiscité par les « Pols Pots » de la Pensée Unique (philosophes salonnards, journalistes, gens du spectacle) trouve ses racines dans les partis ultra-libéraux et immigrationnistes…
    Le discours du politiquement correct est écœurant de veulerie et a poussé des millions de français à vouloir sauvegarder leur identité nationale et l’authenticité de leur patrie !
    Les politiciens qui se sont installés au pouvoir depuis deux décennies, sont eux-mêmes fort peu démocrates et il est trop facile de diaboliser le Front National !
    Quels sont les risques majeurs qui menacent notre Civilisation Occidentale, quels sont les dangers de notre mort programmée ?
    En 1993, au Kenya, je me rappelle à l’occasion d’une réception que j’avais organisée pour mes Employeurs « Sikhs », d’une causerie animée par un Ambassadeur Indien accompagné de son Ministre de tutelle et d’un Secrétaire d’Etat chargé du Développement Industriel.
    Il en ressortait que les vieilles Nations Occidentales, étaient condamnés à brèves échéances et que l’Inde rentrerait en force en Occident avec ses travailleurs et sa production à bas prix… Quel est le danger mortel qui nous guette ?
    En fait, si la France continue la même politique, il y aura un jour un état Musulman au milieu de l’Europe.
    Dans les salons, il ne faut pas faire l’autruche…Le tiers-monde se déverse sur la France et le melting-pot, que nous connaissons déjà, ne fait que provoquer des ghettos haineux et des zones de non-droit.
    Notre Nation prend l’eau et coule…Nos politiciens mous, à jeter à la poubelle, d’opinions diverses, sont aveugles et sourds.
    3°/ Corruption et Fiscalité :
    Les Français décérébrés, acceptent l’oppression fiscale sans réagir, l’Etat leur confisque 44% de leur richesse, nos compatriotes subissent chaque jour les tracasseries d’une Administration technocratique et humiliante qui crache sur leur dignité.
    Les manifestations, dans nos rues, de fonctionnaires méprisants, conservateurs et jaloux de leurs prérogatives, ne luttent pas en faveur de la corruption et ne font pas bouger nos Compatriotes… N’importe quel homme politique convaincu de corruption et de détournement est réélu triomphalement…Le Conseil Constitutionnel complice d’un gigantesque scandale financier, use de ses pouvoirs pour protéger ce Président vautré dans ses sanies et ses malversations et sans que cela n’entraîne aucune réaction !
    4°/Insécurité :
    Les Français restent ainsi l’arme au pied et acceptent le couvre-feu obligé de l’insécurité…Des bandes « de jeunes » peuvent semer, en toute impunité, la terreur dans les cités, vendre aux écoliers de la drogue et assassiner les flics et les honnêtes citoyens !
    L’état de soumission, d’esclavage et d’abrutissement dans lequel nos Compatriotes vivent, orchestré par des politiciens véreux et leurs idéologues «Néantisants, Marxistes et Progressistes » a plongé notre Peuple, autrefois craint et respecté, dans un abêtissement généralisé.
    5°/ La culture de Mort :
    L’homosexualité devient un phénomène social et cette banalisation, due au poids des médias, pose problème tout en remettant en cause les valeurs du Couple, de la Famille et des Enfants.
    Les alliances hétéroclites des partisans des militants écologistes, homosexuels, des féministes, des sans-papiers ne tiennent pas compte de notre Civilisation qui n’a tenu debout que par des principes qui sont devenus « ringards ». Nous avons échangé les valeurs d’autrefois, sur lesquelles nous vivions et pouvions donner notre sang, pour des valeurs amorphes, de dépendances dans le confort d’une société consumériste, incarnée par la mollesse de politiciens socialisants de droite ou de gauche.
    Promouvoir la dénatalité, s’en remettre à l’immigration pour payer les protections sociales et les retraites des Français de souche sont des âneries criminelles…Les immigrés ne sont pas là pour y contribuer mais bien pour se servir !
    Notre survie passe par la natalité dans la Famille Française et il est plus valorisant et épanouissant, pour une Femme, d’avoir les moyens de bien éduquer ses enfants, que de travailler à certains travaux parcellaires dans une chaîne d’usine !
    6°/Les Penseurs du Dogme de la Pensée Unique et le Crime de Lèse Communauté:
    Un système de cooptation, de retours d’ascenseurs, de trafics d’influences dans les Hautes Administrations, à la rencontre des chemins Politiques ou des Lobbies Economiques, font que nous nous trouvons devant une sorte de « Noblesse d’Etat » qui n’a que mépris pour les pauvres imbéciles que nous sommes !
    Des titres, toujours des titres…Beaucoup d’honneurs et peu d’honneur…Regardez ces Intellectuels et Fonctionnaires vaniteux, exhibant leurs hochets…Philosophes, Journalistes, titrés en « Pensée Unique » et professeurs à « l’Institut Politique », virtuoses du langage, s’adonnant à la culture Encyclopédique…Champions de la médiatisation, de la vulgarisation scientifique, beaux parleurs et séducteurs de la Presse, qui nous inculquent, en fait, une culture de seconde main !
    Sciences-Po, l’Institut d’Etudes Politiques et l’E.N.A., bref nos dirigeants bien en Cour, cumulent toutes les faveurs et prennent de la hauteur en se pinçant le nez lorsqu’on veut parler de la Famille Française, de la Religion et de nos Emplois menacés.
    Ces Grandes Ecoles « Bidons » n’ont jamais produit de savant ni d’Intellectuel d’envergure et alors que la Cour des Comptes révèle enfin l’étendue de la gabegie…L’E.N.A. continue à former nos dirigeants, qui à l’instar de Messieurs Pébereau, Jean-Marie Messier (une rue à l’angle de la prison de la Santé porte son nom) et bien d’autres encore, ont trouvé des jobs juteux de Patrons-Actionnaires dans les Entreprises qu’ils avaient la charge de privatiser !
    En ce qui concerne le Crime de Lèse Communauté, les Procureurs de l’Union Européenne, dans des textes de lois scélérates et sous le fallacieux prétexte de lutter contre le terrorisme, décidèrent lors de diverses réunions, de réprimer toutes manifestations «interdites » à caractères politiques et qui pourraient dégénérer en « situation de terreur »…
    7°/La désertification de nos campagnes :
    En cassant notre Agriculture, les Technocrates de Bruxelles cassent notre identité et lorsque nous aurons atteint un niveau intolérable de gaspillage environnemental et de désorganisation sociale, nous aurons perdu notre habitat hérité du passé et nous
    comprendrons, bien trop tard, que c’était lui et lui seul qui conservait intact notre développement économique, social et culturel !
    Dans la Rome Antique, les Frères Gracques, vers 130 av. J.C., qui furent vite assassinés, voulurent entreprendre des réformes agraires et à la chute de Rome, qui privilégiait son développement sur les villes, les sociétés du Haut Moyen Âge ont immédiatement réoccupé les campagnes en créant nombres de villages et réinventant le travail manuel.
    L’attachement au sol n’est pas récent et la France en 2002, un peu dans cette situation, doit faire face à ce défi.
    8°/L’Union Sacrée:
    Comme durant la Première Guerre Mondiale, je crois profondément que beaucoup de Français attendent la réconciliation en oubliant les rancœurs stériles, ils veulent partir unis et déterminés afin de vaincre ou disparaître, car c’est là l’enjeu !

    J.M. BRUNIER

  5. Kris Vancauwenberghe

    Le cardinal Tauran essaye de s’en tirer à bon compte. L’islam ne distingue pas entre l’Eglise et l’Etat mais ce n’est pas une raison pour les séparer. Les lois de la cité doivent toujours obéir à celles de Dieu. Evidemment, on comprend que le cardinal Tauran soirt mal pris avec la liberté religieuse et la laïcisation des Etats (demandée dans de nombreux cas par le Saint Siège lui-même, sous Paul VI et Jean-Paul II)…
    Le discours du cardinal Tauran est “trop facile”. Remontons aux principes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *