Bientôt la visite ad limina des évêques de France

Download PDF

En lien avec l’actualité vaticane (et française), je lis ceci sur le blogue de mon confrère Perepiscopus:

“Les évêques de France, région par région, vont se rendre à Rome en 2011 et 2012 pour faire leurs visites ad limina. Un des dossiers qui seront abordés, non pas le plus important de tous, mais assurément l’un des plus sensibles, sera celui de l’application du Motu Proprio Summorum Pontificum. C’est une plaisanterie classique dans les Congrégations romaines : les évêques français y passent pour très bruyants et assez sûrs d’eux-mêmes, mais lorsque le cardinal qu’ils visitent ou un secrétaire qui assiste au colloque évoque discrètement la liturgie tridentine, on entendrait soudain une mouche planer.”

4 comments

  1. Benoît Lobet

    Pardon, cher Alain, “il n’y a qu’en français”.
    La traduction est en effet discutable, mais elle est de toute façon difficile. Le grec dit “homoousios tô Patri” (de la même “ousie” que le Père). La question est de savoir si l’ “ousie” est la “substance”, et si oui, il faudrait dire en latin ” simili substantia” et pas “consubstantialem”… Mais il est vrai que “de même nature” renvoie au grec “physis” qui n’est pas dans le Symbole de Nicée-Constantinople.
    Au fond, pour être tranquilles, revenons à la liturgie primitive de l’Eglise indivise où, pendant plusieurs siècles et même à Rome, on célébrait en grec les saints Mystères! Disons la messe en grec!

  2. Benoît Lobet

    Un rectificatif à ma note : la traduction de “homoousios” serait “eadem substantia” et non “simili substantia” (“d’une semblable substance”). Oups! Voilà que sans y prendre garde, j’étais devenu “homéousien”… puisque ces derniers voulaient rectifier Nicée I en “Homoiousios tô Patri” (“d’une semblable ousie”)… Comme quoi on a vite fait de glisser dans l’hérésie, hein!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *