Il serait facile d’augmenter d’un tiers le nombre de pratiquants!…

Download PDF


Un récent sondage commandité par l’association
Paix liturgique concernait les catholiques parisiens attachés à la liturgie romaine traditionnelle. Les chiffres de ce sondage ont déjà été abondamment commentés; ils
confirment d’ailleurs des chiffres obtenus ailleurs (en gros, le quart des catholiques pratiquants assisteraient régulièrement à cette liturgie si celle-ci était proposée dans leur paroisse). Mais
il y a un chiffre qui me semble particulièrement significatif, dans l’atmosphère actuelle de déchristianisation de nos pays d’antique chrétienté: un tiers des personnes qui n’assistent qu’une fois
par mois au Saint-Sacrifice y assisteraient toutes les semaines si la liturgie traditionnelle était proposée dans leur paroisse. Autrement dit, presque sans effort, on pourrait augmenter d’un tiers
le nombre de catholiques pratiquants. Les clercs qui s’opposent à cette “paix liturgique” voulue par Benoît XVI portent une écrasante responsabilité dans l’échec de la nouvelle évangélisation…