Le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle au secours d’une exposition sacrilège

Download PDF

Nous vivons une époque épatante! L’Observatoire de la christianophobie nous signale que le site Narthex, édité par le Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle de la Conférence épiscopale, n’a rien trouvé à redire à l’exposition de statuettes de la Vierge Marie “détournées” (on en voit deux qui s’embrassent sur la bouche, une transformée en vampire… bref l’exposition du meilleur goût à laquelle vous pensez spontanément emmener vos enfants!). Voici quelques extraits d’un message de Narthex à une lectrice:

“Nous comprenons que le travail de cet artiste puisse choquer certains catholiques.

D’une part, parce que le détournement d’objets de dévotion populaire touche certains croyants dans leur « foi quotidienne ».

D’autre part, il y a sans doute un conflit générationnel entre une proposition d’une jeune artiste et la perception d’une personne plus âgée.

Cependant, rien n’interdit à Mademoiselle Chamaillard de récupérer ces statuettes de vierges issues pour la plupart des XIXe et XXe siècles, destinées souvent à finir en brocante ou pire à la poubelle et de leur donner une seconde vie « artistique ». Il n’y a pas à mon sens de caractère blasphématoire, et de plus l’objet est décontextualisé.”

Nous voici rassurés! Représenter une sainte Vierge plus ou moins lesbienne n’est évidemment pas sacrilège. On s’étonne que le SNPLS ne nous propose pas des icônes “new age” pour prier.

En tout cas, n’hésitez pas à vous joindre à la protestation de l’Observatoire tant auprès de Narthex qu’auprès de la galerie d’art qui accueille cette exposition. Pour en savoir plus, c’est ici.

2 comments

  1. grenouille

    Cet evenement nous demontre que l’eglise catholique authentique a un gros PB avec la conference des eveques de France ;

    Il ne s’agit pas ici de malentendu,
    ni de “malheureux disfonctionement”.

    Il s’agit bien d’une attitude revelatrice,tel un lapsus,de permanents de l’eglise….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *