L’Eglise catholique et la “justice” religieuse au Bangladesh

Download PDF

Le sous-continent indien pose décidément de sérieux problèmes judiciaires aux chrétiens!
L’Eglise catholique du Bangladesh a condamné fermement la mort par flagellation d’une adolescente musulmane suite à une fatwa émise par les responsables religieux de son village, pratique désormais interdite au Bangladesh mais qui sévit toujours en milieu rural. Hena Begum, 14 ans, avait été violée par son cousin Mahbub, âgé de 40 ans. La malheureuse a été condamnée à subir une peine de 100 coups de fouet pour “participation au crime”!
Le P. Albert Thomas Rozario, secrétaire de la Commission épiscopale catholique Justice et Paix, et avocat à la Cour suprême du Bangladesh, a déclaré:

« Bien que les fatwas aient été déclarées illégales dans ce pays, les populations des régions reculées souffrent toujours de ces pratiques qui constituent de graves violations des droits de l’homme. […] Les gens doivent être avertis que les lois qui sont en vigueur dans le pays n’autorisent pas les punitions infligées selon les lois de la charia. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *