L’Eglise face à la Révolution

Download PDF

Mgr Castet, évêque de Luçon, dans une récente lettre pastorale, rappelle l’héroïque lutte pour la foi des Vendéens:

“Nos ancêtres ont lutté et payé de leur vie au nom de leur attachement à l’Eglise Catholique et à son clergé. Combien étaient-ils, ces Vendéens qui sont tombés pour la cause de cette foi et de cette identité fortement ancrée ? Les chiffres varient selon les sources mais sont toujours très impressionnants ! Notre Eglise ne peut oublier ce sacrifice de la vie de nos ancêtres et surtout l’intrépide courage de tout un peuple pour affirmer sa foi et défendre la liberté de l’Eglise Catholique.”

Et notre Eglise ne peut oublier non plus que les tortionnaires agissaient au nom d’une idéologie révolutionnaire qui reste l’idéologie dominante, jadis sous le nom de Terreur, naguère sous le nom de national-socialisme et de marxisme-léninisme, aujourd’hui sous celui de démocratisme ou de dictature du relativisme… Saurons-nous défendre notre foi comme nos ancêtres?

3 comments

  1. ema

    Un grand merci à Monseigneur Castet pour son courage. Il n’a pas hésité à mettre en parallèle toutes les idéologies totalitaires qui si elles adoptent des formes différentes, hier comme aujourd’hui sont bien les mêmes pour réduire l’homme à une marchandise, à un moins que rien dont ceux qui détiennent le pouvoir peuvent se débarrasser, user et abuser comme bon leur semble. Aujourd’hui Monseigneur Castet a pu l’écrire dans sa lettre pastorale publique. Est ce que cela sera encore possible d’ici quelques mois, années?

  2. Melmiesse Gilberte

    la situation est différente,la révolution est survenue brusquement, dès 1789 etait votée la vente des biens de l’Eglise. Aujourd’hui,il n’y a pas d’attaque mais surtout une indifférence pronée par les médias assortie d’ironie; les attaques sont plus insidieuses et vite oubliées: d’ou pas de riposte violente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *