Le test Bonino

Download PDF


Nos confrères de
Golias évoquaient récemment la prochaine
élection régionale dans le Latium. Cette élection est importante à plus d’un titre: elle permettra en particulier de jauger la capacité de résistance de l’Eglise catholique en Italie. La principale
candidate de gauche est en effet la tristement célèbre Emma Bonino, ancien Commissaire européen, qui s’est fait remarquer par son anticléricalisme militant et son goût pour les provocations… de
mauvais goût (comme les propagandes – illicites – en faveur des drogues dites “douces”).

A en croire Golias, les catholiques “de base” seraient favorables à cette égérie libertaire. Et il paraîtrait même que nombre d’évêques parageraient les idées supposées de leurs ouailles. Pour être
franc, j’en doute fort. Mais, en Italie comme ailleurs, et même plus qu’ailleurs, les courants libertaires et anticléricaux travaillent. Je ne crois pas qu’ils aient autant le vent en poupe que le
souhaiteraient nos confrères favorables à une ligne “ouverte et conciliante”, au lieu de la ligne dite “ultra-conservatrice” du cardinal Ruini , qui me paraît un tantinet plus “tendance”, mais ils
restent puissants et cette élection sera effectivement un test. Et, en particulier, un test de la qualité des évêques nommés par Benoît XVI…